Le Modérateur

Une modeste manifestation à Bangkok demande à Prayut de dégager

1 message dans ce sujet

DES MANIFESTANTS se sont rassemblés au Monument de la démocratie à 14 heures cet après-midi (11 juin), puis se sont mis "en Marche pour chasser Tou" jusqu'au Monument de la Victoire pour faire pression sur le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, dont le surnom est Tou, et son gouvernement, dit Sanook.com.

A 14h20 Pol. général Jirasan Kaewsaeng-ek, du bureau de la police métropolitaine, est venu contrôler la situation et a déclaré que la police n'était pas particulièrement préoccupée par la manifestation d'aujourd'hui, aucun conteneur n'étant amené pour bloquer la route - du monument de la démocratie au monument de la victoire via Ratchadamnoen Klang, Routes Nakhon Sawan, Phitsanulok, Phetchaburi et Phayathai.

Le public a été invité à éviter cette zone pendant la marche.

Il a ajouté que bien que la police soit tout à fait prête à contrôler la situation si elle devenait violente, leur seule préoccupation était de communiquer avec les manifestants d'aujourd'hui car ils n'ont pas de dirigeants pour les guider.

Plus tard Pol. Le colonel Krisana Pattanacharoen, porte-parole de la police royale thaïlandaise, a averti les manifestants que le pays était toujours sous état d'urgence mais que la police ne voulait pas les arrêter. Ils les a priés ne prendre aucun risque et à ne pas enfreindre les lois.

Il a ajouté que la police devait redoubler de vigilance dans la zone du Monument de la Victoire, car celle-ci se trouve à proximité de la résidence du général Prayut, au 1er régiment d'infanterie sur Vipawadee, proche de Din Daeng.

La police n'était pas non plus inquiète de l'intention du groupe d'activistes de Thalu Gas de se rassembler à l'intersection de Din Daeng, mais a averti que si cela se produisait, des mesures appropriées seraient prises.

Pol. Le colonel Krisana a également déclaré que jusqu'à présent, près de 4 000 rassemblements politiques avaient eu lieu dans tout le pays, dont plus de 50 % à Bangkok. Environ 1 300 dossiers ont été déposés contre des manifestants et leurs dirigeants avec environ 800 dossiers déposés par la police métropolitaine.

Les observateurs thaïlandais considèrent la manifestation comme importante mais à l'aune de l'occident, et de la France, il s'agit d'une modeste rassemblement de quelques centaines ou quelques milliers de personnes.

Outre le départ de Prayut, les manifestants demandent la révocation de la loi 112 (lèse majesté) et la possibilité pour les prisonniers politiques de sortir de préventive sous caution.

FU9xcnZagAAhY-5.thumb.jpg.389db4aa215fb06ae793987136609953.jpg

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 12 août 2022 06:11
Sponsors