Le Modérateur

Le général premier ministre fait les gros yeux : aux fêtards et aux jeunes manifestants

1 message dans ce sujet

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a dit aux autorités de réprimer les lieux de divertissement qui bafouent la règle de fermeture à minuit, a déclaré dimanche une porte-parole du gouvernement.

La porte-parole du gouvernement, Traisulee Traisoranakul, a déclaré que Prayut avait reçu des plaintes affirmant que des lieux de divertissement nocturnes restaient ouvert après minuit. Les bars, les salons de massage et autres ont été autorisés à rouvrir dans 31 provinces parti le 1er juin jusqu'à minuit, mais beaucoup restent ouverts plus longtemps, ce qui fait craindre aux voisins qu'ils ne déclenchent des clusters Covid, a déclaré la porte-parole citant Prayut.

Traisulee a déclaré que Prayut avait ordonné à la police royale thaïlandaise de travailler avec les autorités provinciales et locales pour renforcer l'application des heures de fermeture.

Elle a déclaré que Prayut avait également ordonné aux agences de s'assurer que leurs fonctionnaires ne fermaient pas les yeux sur les violations. Ceux qui s'avèrent aider les lieux à rester ouverts illégalement feront l'objet de sanctions disciplinaires et pénales, a ajouté la porte-parole. Elle a appelé les bons citoyens à dénoncer les lieus de divertissement enfreignant la règle.

Cela dit, l'heure de fermeture autorisé pourrait être prolongé jusqu'à 2 heures du matin, dès cette semaine.

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a averti les manifestants antigouvernementaux, en particulier les jeunes qu'ils seront arrêtés et poursuivis s'ils violent des lois.

Le porte-parole, Thanakorn Wangboonkongchana, dimanche que le Premier ministre averti les jeunes après de violentes manifestations à Din Daeng samedi et dimanche soir auxquelles participaient de jeunes manifestants. Le Premier ministre craint que certains jeunes aient enfreint la loi, ce qui pourrait leur causer des ennuis s'ils étaient arrêtés par la police et inculpés. Le Premier ministre a rappelé à ces jeunes manifestants de réfléchir à leur avenir et à leurs parents, a déclaré Thanathorn...

Certains des manifestants se sont séparés d'un groupe plus important au Monument de la Victoire et se sont rendus à l'intersection de Din Daeng, où ils se sont affrontés avec la police, les bombardant de pétards, de billes de verre et de fusées éclairantes. Une voiture de police a été incendiée samedi et l'un des manifestants a été arrêté, selon le porte-parole du gouvernement.

Pol Maj-Gen Jirasan Kaewsang-ek, numéro deux de la police métropolitaine, a déclaré qu'environ 40 manifestants s'étaient rassemblés à Din Daeng vers 18 heures et s'étaient confronté la police. Samedi mais aussi dimanche.

Il a déclaré qu'un manifestant avait été arrêté avec huit fusées éclairantes en sa possession, ajoutant que la police tentait de retrouver les responsables de l'incendie de la voiture de patrouille de police.

Les manifestants se sont d'abord rassemblés au Monument de la démocratie, puis ont marché vers le Monument de la Victoire, pour exiger la démission du Premier ministre. La manifestation a été en grande partie ordonnée et pacifique.

La police a été déployée pour diriger la circulation autour de la marche sans les empêcher de dépasser Din Daeng, accès à la résidence du premier ministre (sur Vipawadee).

FU-QXSAaIAI_MdR.thumb.jpg.1855c6ca9913a9661c54e7f22c64fec8.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 20 août 2022 06:33
Sponsors