Le Modérateur

Le nouveau vice-gouverneur de Bangkok demande à la police municipale de se calmer avec la corruption

1 message dans ce sujet

Le gouverneur adjoint de Bangkok, Chakkaphan Phewngam, demande à la police municipale de s'abstenir d'exiger ou d'accepter des pots-de-vin lors de sa première rencontre avec les chefs de la police municipale et le chef du département de l'application des lois de la ville hier (lundi).

Il a déclaré que, désormais, les allégations de corruption portées contre des fonctionnaires de la police municipale ne seront pas traitées uniquement par le bureau de district concerné. Elles seront envoyées à un comité, composé du chef du département de l'application des lois de la ville et de l'inspecteur général de l'administration, pour enquête.

Le sous-gouverneur a révélé qu'il avait reçu un certain nombre de plaintes concernant l'extorsion de pots-de-vin par la police municipale lors de son premier jour de mandat et qu'il se sent mal à l'aise face au problème. Il souhaite que tous les agents accomplissent leur devoir de manière transparente.

La corruption, a-t-il dit, est une faiblesse de la police municipale dans son ensemble, même si le nombre de ripoux représente une minorité. Néanmoins, une telle inconduite rejaillit sur l'ensemble de la police municipale.

Il a rappelé aux agents que les uniformes qu'ils portent sont spécifiques et que les gens identifient rapidement qui ils sont et ce qu'ils font. Le sous-gouverneur a déclaré qu'il était optimiste. Il pense que toutes ces histoires de pots-de-vin cesseront si les officiers supérieurs respectent strictement la loi.

Il a dit qu'il n'attend pas de la police municipale qu'elle fasse son travail comme si c'était le début d'une nouvelle ère mais qu'elle continue à faire son travail de manière transparente.

image.jpeg.ec2f21b5b0a050f9d0256c148c90541f.thumb.jpeg.c627bca2ff37bdf683c33d1d784cabcb.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 20 août 2022 07:05
Sponsors