Le Modérateur

Dépénalisation du cannabis : déjà quatre hospitalisations et un décès

1 message dans ce sujet

Quatre personnes ont été admises à l'hôpital pour traitement après une surdose de cannabis et une est décédée plus tard d'une insuffisance cardiaque dans les premiers cas connus de malaise après la dépénalisation du cannabis en Thaïlande le 9 juin.

Le gouverneur a reçu aujourd'hui (mardi) un rapport du département des services médicaux de l'administration métropolitaine de Bangkok (BMA) selon lequel un jeune de 17 ans et un jeune de 25 ans ont été admis dans des hôpitaux gérés par la ville pour le traitement de palpitations cardiaques après avoir consommé du cannabis. Un adolescent de 16 ans a été admis en soins intensifs, prétendument à la suite d'une overdose de cannabis. De plus, un homme de 51 ans a souffert de douleurs à la poitrine après avoir consommé du cannabis et est décédé plus tard d'une insuffisance cardiaque. On ne sait pas précisément si ces drames sont liés à la dépénalisation ou si ces personnes se seraient de toute façon drogué de manière illicite.

Les cas ont incité la BMA à envisager des mesures pour protéger les élèves de ses 436 écoles, y compris l'idée de déclarer les écoles et les restaurants devant les écoles comme des zones sans cannabis, avec des panneaux érigés devant les écoles,.

Étant donné que l'usage récréatif du cannabis et du chanvre n'est plus illégal (de fait, car dans les textes, l'usage récréatif reste interdit) en Thaïlande, le gouverneur a admis que la BMA ne peut rien faire pour protéger les adultes, mais elle peut surveiller de près et empêcher les élèves de toutes les écoles sous sa supervision de consommer.

L'usage récréatif de cannabis et de chanvre, avec une teneur en THC inférieure à 0,2 % (en poids), n'est pas illégal à moins que son odeur ou sa fumée ne causent une nuisance pour les autres, auquel cas les utilisateurs peuvent être passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 25 000 bahts et/ou jusqu'à trois mois de prison. Une teneur en THC de moins de 0,2 % ne devrait pas être récréative mais à ce stade, les autorités ne savent pas comment empêcher les teneurs supérieures.

Le commerce des deux plantes et de leurs extraits nécessite l'autorisation des autorités. Plus de 785 000 personnes se sont inscrites pour la culture du cannabis sur l'application et le site Web « Plookganja » du gouvernement, la majorité ayant reçu des certificats.

TSNBg3wSBdng7ijMhwhdecOzkAHjzUrPi5uDYcf7GtC.png.af377b2e1783fb45dc25daa21320b5f8.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 07 août 2022 23:04
Sponsors