Le Modérateur

Quelques blessés légers lors d’échauffourées entre quelques Talugas et les policiers mardi soir à Din Daeng

1 message dans ce sujet

Quelques membres des médias, de la police et des manifestants ont été légèrement blessés lors d'affrontements entre la police et des manifestants antigouvernementaux inconditionnels au carrefour Din Daeng de Bangkok hier soir (mardi), après la reprise des affrontements le week-end dernier. Les échauffourées sont à nouveau quotidiennes après plusieurs mois d'interruption.

Les manifestants, dont le noyau dur des Talugas, pour la plupart des jeunes à scooter, affrontent la police à l'intersection depuis samedi dernier. Ce jour-là des manifestants avaient organisé une marche de protestation du Monument de la démocratie au Monument de la Victoire pour exiger la démission du premier Ministre Prayut Chan-o-cha.

Selon la police, les manifestants se sont rassemblés au carrefour, sous le viaduc, en fin de soirée. Plus tard, ils ont commencé à lancer des pétards sur la police, qui a parfois riposté avec des gaz lacrymogènes. Le surnom de Talugas vient du fait qu'ils sont gazés par la police.

L'affrontement s'est poursuivi jusqu'à environ 23 heures, lorsque la police est intervenue pour évacuer les manifestants de l'intersection. Tous les manifestants se sont dispersés en une demi-heure et la police a rouvert la route à la circulation normale.

Le gouverneur nouvellement élu de Bangkok, Chadchart Sittipunt, s'est dit préoccupé par la résurgence des manifestations à l'intersection depuis samedi dernier et a chargé un sous-gouverneur de déterminer comment l'administration de la ville peut aider au cas où des personnes seraient blessées.

 

666262792_7-2564-..thumb.jpg.cb198309b69e9b2fcef3b91b424ac71d.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 19 août 2022 17:58
Sponsors