Le Modérateur

Les députés suggèrent que la Full Moon Party deviennent une Full Ganja Party, les habitants de Phangan furieux

1 message dans ce sujet

Daily News a effectué un reportage à Koh Phangan dans le sud de la Thaïlande, célèbre pour la fête mensuelle de la pleine lune. Les habitants sont furieux que les députés discutant du projet de loi sur le cannabis aient suggéré d'autoriser la marijuana à la fête pour promouvoir le tourisme.

Thawit Somwang, des associations de commerçants et d'habitants de Had Rin qui organisent l'événement, a déclaré que les habitants n'avaient pas du tout été consultés à ce sujet.  "Nous avons initié la fête et nous l'organisons", a-t-il déclaré. « Alors pourquoi n'avons-nous pas été informés de cette idée à l'avance ? Nous sommes responsables de ce qui se passe ici, nous devons donc être au courant car si quelque chose ne va pas, c'est nous qui paierons les pots cassés".

On craint que la fête - très populaire avant 2020 auprès de milliers de personnes qui affluaient sur l'île pour s'amuser - devienne une orgie de ganja. Thawit a suggéré que son équipe aura du mal à contrôler ce qui se passe et qu'il faut réfléchir davantage à la consommation de cannabis avant que toute décision ne soit prise.

Les habitants s'inquiètent de l'effet sur la jeunesse de l’île dont la population compte 17 000 habitants.

La marijuana est ouvertement vendue dans toute la Thaïlande depuis la semaine dernière après que la plante a été retirée de la liste des stupéfiants. Des fleurs ou des bourgeons contenant de grandes quantités de THC qui défonce sont vendus un peu partout. Les touristes font la queue pour en acheter, incrédules que la Thaïlande ait franchi le pas. 

On pense que les nombreux touristes ne s'intéresseront pas aux détails de la loi qui stipule que la drogue est simplement censée être utilisée à des fins médicales et non à des fins récréatives.

Le message qu'ils reçoivent dans les rues, dans les médias sociaux et dans les nombreux dispensaires est, "ne soyez pas stupide, ne dérangez pas les autres - mais allez-y, amusez-vous fumez la marijuana en Thaïlande."

Une loi en ce sens est parue hier dans la gazette royale. Les personnes qui fument du cannabis en public risquent une peine de prison de 3 mois et/ou une amende maximale de 25 000 bahts, si elles ont causé une nuisance avec la fumée ou l'odeur. En creux : tant qu'il n'y a pas nuisance ou prosélytisme auprès des jeunes...

image.jpeg.7d0fc8518a5375ac83a804e02536a7ca.jpeg.ef933fa4b988b617191ff70325f017d9.jpeg

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 09 août 2022 15:38
Sponsors