Le Modérateur

Prayut s’accroche au décret d'urgence mais ça n'a rien à avoir avec les manifestations anti-gouvernementales

1 message dans ce sujet

Le Premier ministre Prayut Chan-O'Cha a insisté mardi 21 juin sur le fait que le gouvernement devait encore prolonger le décret d'urgence indispensable pour résoudre la potentielle nouvelle propagation de Covid-19.

Il a pris la parole après que le parti Move Forward a exhorté le gouvernement à annuler le décret d'urgence sans fin en juillet.

Le député du parti Rangsiman Rome a affirmé que la loi avait été utilisée pour engager des poursuites contre des manifestants pro-démocratie plutôt que pour freiner la propagation du virus. De plus, il a déclaré que le décret n'est plus utile car le gouvernement a assoupli plusieurs restrictions Covid-19, notamment celles liées au port du masque et à la prise de température dans les espaces publics.

Le Premier ministre a rétorqué que le décret est toujours en vigueur et voit sa justification en raison de la situation actuelle. La question est de savoir si, dans le cas où le décret d'urgence est levé, les lois de santé publique sont suffisantes pour contrôler la situation.

Prayut a déclaré : « Le décret d'urgence implique tous les départements, personnel civil, policier et militaire, afin de gérer la situation. Par conséquent, le gouvernement doit examiner de manière approfondie si cela est nécessaire ou non. »

Le Premier ministre a rejeté les affirmations des critiques selon lesquelles le décret était utilisé comme un moyen de poursuivre et d'arrêter plus facilement les manifestations pro-démocratie ou les manifestations contre son gouvernement en général. Prayut affirme que le décret n'est en place que pour stopper la propagation de Covid-19.

image.jpeg.024f31c9c395b525f4c401384257bbe6.jpeg.a0e94b6768eb70e15470c1592ab41cc9.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 07 août 2022 22:18
Sponsors