Le Modérateur

Quatre officiers de police ripoux laissaient des cinéastes chinois filmer des vidéos pornos à Chiang Rai

1 message dans ce sujet

Surachate arrive : Quatre policiers ripoux arrêtés pour avoir accepté un pot-de-vin d'un million de bahts et avoir permis à un gang chinois de filmer des vidéos pornos "en direct" dans des complexes hôteliers

Daily News raconte que le Grand Flic charismatique Pol Lt-Gen Surachate Hakpan - connu universellement sous le nom de Big Joke - s'est rendu vendredi à Chiang Rai dans le nord de la Thaïlande où il a annoncé l'arrestation de quatre officiers de la police royale thaïlandaise.

Les agents ont accepté des pots-de-vin pour fermer les yeux sur les opérations d'un gang dirigé par des Chinois qui filmaient des vidéos pornos dans deux hôtels à bungalows de la ville plus tôt cette année.

Un lieutenant-colonel, numéro deux du commissariat, âgé de 42 ans, deux capitaines de police âgés de 48 et 50 ans et un sergent de 30 ans ont été arrêtés pour abus de pouvoir dans l'exercice de leurs fonctions, incitant des délinquants à payer des pots-de-vin pour leur propre bénéfice. Malgré la présence de Surachate, la transparence de la police ne va pas jusqu'à donner leurs noms. Ils ont reçu un million de bahts en pots-de-vin en espèces à plusieurs reprises.

Surachate a raconté à la presse comment la police technique (les "fédéraux" en américain) a découvert qu'un gang chinois filmait des vidéos pornos "en direct" mettant en scène des acteurs thaïlandais, chinois et laotiens dans quatre chambres d'un complexe de Doi Khao Khwai, Chiang Rai. Cela s'est déroulé entre janvier et mars.

Le 31 mars, le lieutenant-colonel, maintenant arrêté, s'est rendu dans ce complexe muni d'un mandat de perquisition. Les policiers ont trouvé du matériel d'enregistrement, des téléphones, des préservatifs et des sex toys

Mais ils ont rapidement annoncé qu'ils n'avaient en fait rien trouvé du tout. Aucune accusation n'a été portée. 

Pendant ce temps, en cachette des officiers locaux, l'enquête des "techniques" se poursuivait et ils ont découvert qu'un fixeur appelé Anusorn, qui avait organisé le tournage, s'était rendu à la banque à Chiang Rai et avait retiré 800 000 bahts.

Cette somme a été remis aux ripoux locaux les 1er et 4 avril lorsque le matériel saisi a été restitué au gang. Le 11 avril, les vidéo pornos en direct ont repris. Anusorn est retourné à la banque et a retiré 180 000 bahts et en a donné 100 000 aux ripoux. Le 20 avril, le gang a déménagé au Khao Chiang Rai Homestay Resort à Doi Hang. Anusorn est retourné à la banque une fois de plus en retirant 180 000 et en a donné 100 000 aux ripoux dans un café.

Le 26 mai, la police technique a fait une descente à l'hôtel et a arrêté un Chinois appelé Zhao Fengshan, 47 ans. Un homme appelé UU Guotro qui était derrière toute l'opération a réussi à s'enfuir, on ne sait comment. Deux Thaïlandaises en charge du casting ont été arrêtées et inculpées. Une douzaine d'acteurs porno thaïlandais, chinois et laotiens - dont un âgé de seulement 17 ans - ont été arrêtés et inculpés. Ensuite, les policiers ripoux de Chiang Rai ont également été arrêtés et inculpés.

Surachate est le chevalier blanc de la police depuis de nombreuses années. Il a quand même subi une traversée du désert, selon les observateurs, car il avait critiqué l'achat opaque d'un système biométrique par ses supérieurs.

processed-306d94fd-33f3-490f-ad6c-7e4d847a4769_MftRTMt0-1024x577.jpg.0baea4cf18faeba7ae4fea04e227edb0.thumb.jpg.8f8a247f53040e6871da1753dbeed6b8.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 09 décembre 2022 10:38
Sponsors