Le Modérateur

Un couple d'escrocs (Singapourien et Thaïlandaise) a fui Singapour, peut-être pour la Thaïlande

1 message dans ce sujet

La police THAÏLANDAISE suit la chasse internationale d'une Thaïlandaise et de son mari singapourien pour lesquels Interpol a émis une notice rouge après que 180 victimes ont perdu 800 millions de bahts et ont porté plainte auprès de la police singapourienne, selon le journal Naewna de ce jour.

Le Chef de la police nationale général Suwat Chaengyodsuk a dit à toutes les unités de police de se coordonner à la fois dans le pays et à l'étranger pour poursuivre et arrêter les deux suspects selon le porte parole Krishna Pattanacharoen. Le général Suwat a exhorté la population à suivre l'affaire sur les médias de la police et pas les autres.

Les deux suspects ont fui Singapour alors qu'ils étaient libérés sous caution. Bien qu'Interpol ait publié une notice rouge pour leur arrestation, comme demandé par les autorités singapouriennes, il n'y a pas eu de coordination avec la police thaïlandaise sur cette affaire jusqu'à présent, a-t-il déclaré, ajoutant que la police thaïlandaise était prête à fournir immédiatement des informations aux autorités singapouriennes.

Selon The Straits Times, la police singapourienne a déclaré qu'au moins 180 plaintes avaient été déposées depuis juin contre le couple qui ne livrait pas des produits de luxe aux clients qui avaient déjà payé, pour la plupart des montres, pour un valeur de 32 millions de dollars (environ 846 millions de bahts).

Un porte-parole de la police singapourienne a déclaré : "Les plaignants ont allégué qu'ils avaient versé des avances pour des montres ou des sacs de luxe, mais n'ont rien reçu."

La police a arrêté le 27 juin un Singapourien de 26 ans pour son implication présumée dans une escroquerie. Son passeport a été confisqué et il a été libéré sous caution le lendemain, en attendant la fin des investigations, a indiqué la police. Son épouse thaïlandaise, 27 ans, assistait également la police dans l'enquête et a remis son passeport à la police le 30 juin. Depuis, le couple est injoignable. La police singapourienne a déclaré avoir arrêté mercredi dernier un Malaisien de 40 ans qui aurait aidé le couple à quitter Singapour le 4 juillet.

Les personnes reconnues coupables de tricherie peuvent être emprisonnées jusqu'à 10 ans à Singapour.

La police thaïlandaise n'exclut pas que le couple se trouve en Thaïlande. 

8etWh1gE.jpg.d9eeac54b90c6a581e01770385b72327.jpg

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 10 décembre 2022 06:30
Sponsors