Le Modérateur

Les véhicules électriques assemblés et produits localement sont exonérés de droits de douane en Thaïlande

1 message dans ce sujet

L'industrie des véhicules électriques en Thaïlande a reçu un coup de pouce mardi lorsque le cabinet a décidé d'exonérer de droits de douane les véhicules électriques à batterie (BEV), qui sont assemblés ou produits localement dans une zone franche telle que définie dans la loi sur les zones industrielles.

L'exonération des droits court jusqu'au 31 décembre 2025. L'exonération s'applique aux berlines, aux voitures de tourisme (pouvant accueillir jusqu'à 10 personnes) et aux pickups.

Les BEV doivent remplir certaines conditions. Par exemple, la valeur des matières premières originaires de Thaïlande et/ou des pays membres de l'ASEAN plus  la valeur des éléments de batterie importés plus les coûts de main-d'œuvre ne doivent pas être inférieurs à 40 % des prix départ usine. De plus, seules les usines d'assemblage ou de fabrication de BEV situées dans une zone franche sont éligibles.

L'exonération jusque décembre 2025 coûtera au Trésor public 36,12 milliards de bahts, ce qui pourrait augmenter en fonction de la demande de BEV, mais cette incitation fiscale représentera un coup de pouce important pour l'industrie des véhicules électriques et la perspective que la Thaïlande devienne une plaque tournante de la production et de l'assemblage de BEV.

Le cabinet a également convenu de réduire la taxe routière pour les véhicules électriques pour la première année d'immatriculation, ce qui contribuera à stimuler la demande intérieure pour les véhicules.

 

Thai-PBS-World-logo-2022-07-26T195457_748.png.d4db42e8eb8cba51e6fbfb4d7026a21a.png.0a9f7b9d7b106e96e0324cf51c59e3c1.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 11 août 2022 06:30
Sponsors