Le Modérateur

Un monte-en-l'air britannique ment en accusant un chauffeur de taxi de l'avoir agressé

1 message dans ce sujet

Un ressortissant britannique a été pris en flagrant délit de mensonge. Il a dit avoir été attaqué par un chauffeur de taxi en revenant d'un lieu de divertissement sur Ratchawithi Road, Chiang Mai, mardi 26 juillet. Or c'était faux.

Cela faisait suite à un reportage selon lequel l'Anglais avait été poignardé par un chauffeur de taxi thaïlandais vers 1h52 du matin mardi. Il avait des coupures à la paume et aux doigts. Il a été emmené dans un hôpital privé de Chiang Mai et a confirmé à la police touristique qu'il avait été agressé et que son téléphone portable avait disparu.

La police de Chiang Mai, cependant, s'est méfiée de lorsque M. Miller n'a pas été en mesure de répondre aux questions de base comme la description du taxi ou sur l'endroit où il était monté dans la voiture. La police dubitative a passé en revue la vidéosurveillance dans la zone où Daniel avait été retrouvé blessé.

Et, hier 29 juillet, la police de Chiang Mai a révélé que Daniel William Miller, 30 ans, n'avait pas été agressé physiquement, mais que ses blessures aux mains étaient dues au fait qu'il a escaladé la clôture d'un café et d'une guest house Soi 11, Phra Pok Klao Road, à Phra Sing.

Le propriétaire du café a déclaré que tard dans la nuit, ses parents qui se trouvaient à l'intérieur ont entendu un fort bruit provenant de la clôture. Ils sont allés voir et auraient vu un étranger, l'air ivre, tomber et se précipiter pour escalader l'autre côté de la clôture recouverte de grillages en zinc. Des parties de la clôture auraient été endommagées.

Daniel a réussi à franchir la clôture jusqu'à la maison voisine mais un chien a aboyé, alors il a rapidement grimpé vers une autre maison. Il y avait encore des taches de sang claires sur la clôture, a déclaré le propriétaire du café.

De plus, le propriétaire a déclaré que les blessures sur les mains du touriste semblaient provenir de clôtures en zinc. « Personne ne le poursuivait. Il semblait ivre. Nous ne savons pas pourquoi il a dit à la police qu'il était attaqué ou pourquoi il grimpait pour entrer dans des maisons d'habitation », a-t-il ajouté. "Le téléphone portable qui prétendait être perdu a été retrouvé près de la clôture d'où il a sauté, ainsi qu'une paire de baskets qui a déjà été récupérée par la police."

La police de Chiang Mai n'a pas dit si elle porterait plainte contre Daniel, pour faux témoignage ou intrusion. Selon le général Thawatchai Pongwiwattanachai, de la police provinciale de Chiang Mai, l'enquête était en cours et la fausse déclaration de M. Miller a nui à l'image de Chiang Mai et du tourisme.

M. Miller n'a pas répondu aux accusation de la police de Chiang Mai.

1659071795_284064-chiangmainews-1024x609.thumb.jpg.4bc0e626eb47ff3fd35d2edeb12f21a9.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 27 janvier 2023 11:28
Sponsors