Le Modérateur

Une queue de poisson ? Pour Banthit "Lek" Phosiri, cela mérite la peine de mort. Et il exécute lui-même

1 message dans ce sujet

77kaoded a raconté un fait divers qui comme tous les faits divers en dit beaucoup sur la société. A Phetchaburi, un peu au sud de Bangkok, on a arrêté un justicier une heure qu'il a tué pour une histoire de queue de poisson. L'arme a été retrouvée chez un ami du tireur.

La police de Ban Lat a été informée d'une exécution sur la route Wang Bua à Lat Pho à 20 heures mercredi. Sur les lieux, les policiers ont trouvé un pick-up Isuzu blanc à quatre portes qui avait heurté un lampadaire avec huit trous causés par des balles dans la vitre conducteur. De l'autre côté de la vitre, Natthawut Sawangjai ou "Nat" 28 ans, un homme du coin avec des blessures par balle de 9 mm à l'abdomen, à l'épaule et au bras. Il est décédé plus tard.

À 100 mètres, la police a trouvé 8 douilles de 9 mm et un véhicule abandonné et endommagé devant un barbier. L'une des 5 personnes dans le pick-up a déclaré qu'elles étaient toutes de la famille du défunt. Il y a eu une dispute avec le conducteur d'une Isuzu rouge après une queue de poisson. Le responsable (on suppose que c'est Nat)se serait excusé.

Mais peu de temps après, l'Isuzu rouge a rattrapé, dépassé et coupé devant l'Isuzu blanc provoquant son arrêt. Le conducteur du rouge est sorti et a tiré sur le conducteur du pick-up blanc.

La police a découvert que le justicier était Banthit "Lek" Phosiri, 61 ans, un autre homme de la région qui a été rapidement arrêté chez lui. Il semblait ivre. La police a trouvé l'arme de 9 mm qui avait été utilisée cachée au domicile d'un ami voisin. Lek a été emmené au poste de police.

 

image.jpeg.3899b770e7e36a6e68434e7f0780e059.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 11 août 2022 06:12
Sponsors