Le Modérateur

Corridor économique de l'Est : zone de libre-échange et un aéroport "de classe mondiale"

1 message dans ce sujet

Le cabinet a approuvé mardi une proposition du Comité de la CEE (corridor économique oriental) visant à faire passer son statut d'une "zone économique spéciale" à une "zone de libre-échange", dans laquelle des incitations, telles que des allégements fiscaux , un nouvel assouplissement des restrictions à l'emploi pour les étrangers, une exonération de la TVA pour les touristes qui y achètent des biens et la possibilité de s'amuser et de boire de l'alcool H24 seront accordés.

 

Une porte-parole du gouvernement, Rachada Dhnadirek, a déclaré que, selon la proposition du Comité, l'aéroport de la CEE sera transformé en un aéroport de classe mondiale et une plaque tournante de l'aviation et de la logistique pour la région de l'ASEAN. On ne sait pas s'il s'agit d'U-Tapao ou d'un nouvel aéroport. Si c'est U-Tapao, il n'y a là rien de nouveau.

Pour y parvenir, elle a déclaré que plusieurs lois, telles que celles relatives aux douanes, devront être modifiées, ajoutant que les entreprises de la «ville de l'aviation» seront exonérées de l'impôt sur les sociétés pendant 15 ans et leur les dividendes ne seront pas traités comme un revenu imposable.

D'autres incitations comprennent l'alcool et des « activités récréatives » 24 heures sur 24,  alcool et tabac possiblement détaxés, une zone franche et un entrepôt sous douane.

Les étrangers dans la CEE seront autorisés à occuper des emplois actuellement interdits, les voyageurs seront exonérés des droits de douane sur l'achat de produits fabriqués localement les 10 premières années.

Parmi les autres incitations envisagées figurent l'exonération de la TVA pour les produits achetés par les touristes dans la CEE, jusqu'à une valeur de 20 000 bahts par habitant et par an pendant les dix premières années, les exonérations des droits de douane pour les effets personnels et marchandises achetées dans la CEE d'une valeur maximale de 200 000 bahts par habitant et par an pendant les dix premières années.

Le cabinet a conseillé au Comité CEE de demander l'opinion des agences gouvernementales concernées.

Aucun calendrier n'a été fourni pour quoique ce soit. Ni aucun montant des investissements.

13BA9121-06C1-4DB3-94A9-832C3446406C.jpeg.65edeaa245feafe2c6d902ad32464f25.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 06 décembre 2022 07:34
Sponsors