Le Modérateur

Affaire des sous-marins sans moteur : la Thaïlande pourrait céder et accepter les moteurs chinois dont elle ne voulait pas

1 message dans ce sujet

La Royal Thai Navy (RTN) envisage d'accepter des moteurs de fabrication chinoise pour le sous-marin de classe S26T Yuan pour remplacer le moteur diesel MTU396 de fabrication allemande, dont l'exportation vers la Chine avait été refusée par la société allemande.

 

Le porte-parole de RTN, Pokkrong Monthatphalin, a déclaré à la presse aujourd'hui, le 10 août, que la China Shipbuilding (CSOC) avait déjà proposé son moteur diesel CHD620 pour le sous-marin.

La société s'est entretenue avec la marine le mardi 9 août et a donné des détails sur les spécifications de leurs moteurs modifiés pour le sous-marin S26T. La RTN est actuellement dans le processus d'évaluation des détails du moteur et le processus devrait être finalisé le 15 septembre, a déclaré le porte-parole.

Selon le contrat d'achat, le CSOC accorde l'autorisation de modifier le sous-marin pour répondre aux mêmes qualifications que le moteur allemand précédemment sous contrat.

"Si le remplaçant ne réussit pas le test, la marine pourrait mettre fin au contrat et demander une compensation ou un remboursement", a ajouté le vice-amiral Pokkrong qui précédemment avait exclus totalement le moteur chinois qui n'a jamais été utilisé par aucune marine du monde.

1444313249-2326b3c4-o.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 02 octobre 2022 05:00
Sponsors