Le Modérateur

Alerte rouge à Rangsit alors que le canal déborde sous une pluie incessante. De nombreuses inondations ponctuelles dans toute la Thaïlande

1 message dans ce sujet

%E0%B8%98%E0%B8%87%E0%B9%81%E0%B8%94%E0%

La municipalité de RANGSIT a lancé cet après-midi (8 septembre) une alerte rouge alors que de fortes pluies continues abondent le canal de Rangsit Prayoonsak qui déborde maintenant sur les routes, a déclaré le journal Matichon citant la radio JS100.

Pol. capitaine Dr Trilup Thoopkrachang, maire de la ville de Rangsit, avec une équipe de fonctionnaires, était sur les lieux à 11 heures pour accélérer la construction d'une digue de terre au bord de ce canal après qu'il a commencé à déborder car de fortes pluies continuent toutes cette journée.

On a demander à la population de déplacer leurs affaires à l'étage car les pluies incessantes pouvaient aggraver les inondations.

Pendant ce temps, les automobilistes ont été avertis d'éviter le rond-point de Bang Khen car une nouvelle série de pluies torrentielles a exacerbé les inondations, mais les autorités s'attendent à ce que le niveau de l'eau baisse dans quelques heures.

De fortes averses ont frappé de nombreux quartiers de Bangkok et ses environs à partir de midi ce jeudi comme Pak Kret, Nonthaburi, Pathum Thani ville, Lak Si, Khan Na Yao et Bang Bon. La tempête se déplaçait en direction du sud-ouest.

Plusieurs zones sont inondées, notamment Chaeng Watthana devant le centre gouvernemental, Muang Thong Thani ou Ramintra.

L'inondation au rond-point de Bang Khen était de 15 cm. Le bureau du district de Bang Khen a conseillé aux automobilistes d'éviter l'endroit.

Une forte averse mercredi soir a obligé un Airbus A380 d'Emirates Airline à se dérouter vers l'aéroport international de Don Mueang au lieu de Suvarnabhumi– la première fois que le plus gros avion de passagers au monde a atterri à l'aéroport secondaire de Bangkok.

De nombreuses zones du CEE sont sous les eaux à Chantaburi et Rayong. Une vieille femme coincée par un glissement de terrain à Trat a été sauvée. Il suffit de jeter un coup d’œil sur les réseaux sociaux pour se rendre compte de la situation.

Un expert dans le domaine a conseillé aux habitants de Bangkok et des provinces voisines de se débrouiller par eux-mêmes autant que possible, car les autorités concernées, comme le Département royal de l'irrigation, n'ont pas de plan clair de gestion de l'eau. A leur décharge, il pleut absolument partout. L'armée donne des coups de main ponctuels.

Avant les précipitations de jeudi, 1,65 million de rai soit 2650 km² étaient déjà inondés au 7 septembre. 4 100 ménages foyers sont touchés.

Des inondations ont été signalées dans 13 provinces, 18 districts, 23 sous-districts, 33 villages depuis mardi soir, selon le Département de la prévention des catastrophes. Les zones situées le long du barrage de Chao Praya ainsi que Ubon Ratchathani, Phra Nakhon Si Ayutthaya, et Ang Thong, sont des zones à risque car la tempête Maon continue de sévir sur le pays.

Le département météorologique thaïlandais met également en garde contre les crues soudaines et les inondations jusqu'à demain vendredi 9, car des pluies isolées fortes à très fortes sont possibles (probables ?).

Les vagues en mer d'Andaman et dans le golfe de Thaïlande pourraient atteindre 2 à 3 mètres et plus de 3 mètres dans les orages. Tous les navires doivent procéder avec prudence et les petites embarcations doivent rester à terre.

FcGzj2KaIAA3KB9.jpeg.c4dcb7767027a14216afe757773bdcd0.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 08 décembre 2022 08:51
Sponsors