Le Modérateur

Un adolescent tué (accidentellement ?) par arme à feu dans son collège

1 message dans ce sujet

Enquête en cours de la police pour déterminer si la mort d'un garçon dans un collège de Nonthaburi est due à une "fusillade".

La police de Nonthaburi, au nord-ouest de la capitale thaïlandaise Bangkok, enquête sur la mort d'un élève de M3 (3e) dans une école du district de Bang Bua Thong  appelée Lat Pla Duk.

Le garçon Chor Noppasil ou Nong Chok, était âgé 14 ans et après une première version qui prétendait que le décès avait été causé par un dysfonctionnement de l'ordinateur, il est maintenant certain qu'il a été abattu. On ne sait pas si l'école a sciemment essayé de faire croire à un accident de clavier sur un ordinateur neuf pour ne pas avouer un tir d'arme à feu, tant les enseignants ont menti ces derniers temps au sujet d'accidents dans les écoles.

Thai Rath a cité le chef de la police de Bang Bua Thong, le colonel Prit Jamroonsat, disant que l'arme avait été apportée à l'école par un élève. On ne sait pas encore si la fusillade était accidentelle ou délibérée. Jusqu'à présent, les indices font penser à un accident.

Il semble que le coup de feu ait été tiré à bout portant dans l'orbite oculaire mais on ne peut pas exclure le fait qu'un enfant ait tiré sur un clavier et qu'un morceau de plastique soit allé se ficher dans l’œil de Chok.

Cependant, les internautes sont très remontés contre les enseignants incapables d'assumer ce qui se passe dans leurs établissements et qui n'apprennent rien aux enfants, si ce n'est à mentir.

Les parents, les services sociaux, les procureurs et la police ont tous été impliqués dans l'interrogatoire de 11 témoins hier soir.

Quatre personnes devraient faire face à des accusations, dont celui qui a apporté l'arme, celui l'a déplacée (par exemple sorti du sac) et deux autres.

Les médias thaïlandais ont suggéré que l'arme était un soi-disant stylo-pistolet, une arme beaucoup moins puissante qu'une arme ordinaire mais qui peut néanmoins tuer. La preuve.

L'arme de calibre 38 et qui est loin d'être un jouet a été retrouvée pendant la nuit. Le collégien qui l'avait apporté a eu le temps de la faire sortir de l'école et de la donner à un ami plus âgé qui l'a jetée dans un canal à 1700 mètres. Mais à la suite des interrogatoires de la police, l'arme est maintenant dans les mains de la police.

Le nouveau chef de la police considère que trop d'armes à feu artisanales (comme celle-ci) circulent en Thaïlande. On ne sait pas 'il prendra des mesures pour enrayer ce phénomène.

641683.thumb.jpg.e1bed1f31c92c245e9ff0d2836a9d0bc.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 06 décembre 2022 06:47
Sponsors