Le Modérateur

Les moto-taxis, officiellement auxiliaires de police ? C'est le souhait du ministre de la justice

1 message dans ce sujet

Le ministre thaïlandais de la Justice, Somsak Thepsuthin, s'est tourné vers les moto-taxis omniprésents sur les routes pour obtenir de l'aide dans un ultime effort pour gagner la guerre contre la drogue dans le pays. Mais il considère le cannabis plus ou moins légal.

Somsak mobilise en Thaïlande une armée potentielle de 200 000 "wins" (moto-taxis) et "riders" (livreur moto). On pense que Bangkok compte 81 970 «wins» et 100 000 «riders», mais les autorités savent que des officieux s'ajoutent à ces chiffres. À l'échelle nationale, le chiffre est estimé à plus de 200 000, selon Thai Rath .

L'idée est que ces motocyclistes soient les "yeux et les oreilles" sur le terrain lorsque des trafics de drogue ont lieu dans les banlieues. Pour dire la vérité, c'était déjà plus ou moins le cas de manière informelle. Les "wins" savent tout ce qui se passe dans les soïs et n'hésitent pas à informer la police quand il existe une relation de confiance avec certains officiers.

Somsak a déclaré que les wins doivent comprendre que la prime de 5% de la valeur de la saisie (qu'ils recevront) représente une grosse somme. Car leur action peut conduire à l'arrestation de trafiquants plus importants. 5 % de 10 milliards de bahts saisis l'année dernière représente une belle somme à se partager.

Il espère qu'avec les wins de son côté, il pourra mener la guerre contre la drogue dans chaque village et chaque lotissement et l'emporter.

Mais il a averti les gens de ne pas appeler le 1386 pour de l'herbe. Bien qu'il existe d'une zone grise et que certains politiques voudraient ré-interdire la ganja, pour l'instant, elle est légale, selon le ministre.

image.jpeg.a3cdf0480e9722588d7c772636e708ac.jpeg.9c3a9ddc78b01723cb24197cbb732a86.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 06 décembre 2022 06:44
Sponsors