Le Modérateur

Un Thaïlandais de 13 ans champion du monde de kart dans sa catégorie. Un Belge, 7e.

1 message dans ce sujet

Enzo Tarnvanichkul, 13 ans, est devenu dimanche le premier Thaïlandais à remporter le Championnat du Monde FIA Karting 2022 dans la catégorie OK Junior (12-14 ans) sur le circuit de Sarno à Naples, en Italie.

Enzo, de l'équipe de course de kart TONY, a devancé 109 autres coureurs de 40 pays lors de la compétition, qui s'est déroulée du 15 au 18 septembre . Seuls 36 finalistes se sont affrontés dimanche pour le championnat.

L’accrochage survenu le dimanche matin en super manche aurait pu coûter cher à Enzo Tarnvanichkul (Tony Kart/Vortex), mais le Thaïlandais s’est parfaitement repris pour triompher lors de la finale du Championnat du Monde OK-Junior. Anatoly Khavalkin (Parolin/TM) faisait pourtant figure de favori après son excellent début de course. Mais il perdait trois places dans le 4e tour en se faisant doubler successivement par Gerasim Skulanov (Birel ART/TM), le Hongrois Adam Hideg (Sodi/TM) et Nathan Tye (Sodi/TM).

Pendant ce temps, Tarnvanichkul alignait les tours très rapides et, après un excellent départ, il remontait sur Khavalkin qu’il doublait dans le 5e tour. il poursuivait sur sa lancée et ni Tye, ni Skulanov, ni Hideg n’allait lui résister. Le Thaïlandais parvenait à s’assurer une petite avance pour triompher avec brio, devenant le premier pilote thaïlandais à gagner un tel titre. Un sensationnel duel débutait ensuite pour le gain de la 2e place, duquel Hideg sortait vainqueur.

Skulanov coupait l’arrivée en 3e position, mais une pénalité pour position incorrecte du carénage avant le repoussait à la 9e place. Après son départ catastrophique alors qu’il partait en 2e position, Jan Przyrowski (Tony Kart/Vortex) effectuait un magnifique retour et avait la satisfaction de compléter le podium devant Tye, lui-aussi pénalisé pour un fait sportif. Khavalkin et Lucas Fluxa-Cros (KR/IAME) perdaient également leur place dans le top-10 pour une position incorrecte du carénage.

Respectivement remontés de 12, 25 et 15 places, le Polonais Maciej Gladys (LN/Vortex), le Néerlandais René Lammers (Parolin/TM) et Dmitry Metveev (Tony Kart/Vortex) accédaient aux 4e, 5e et 6e positions après une finale parfaitement maîtrisée. Pour sa toute première épreuve en OK-Junior, le Belge Dries Van Langendonck (Energy/TM) pouvait se montrer très satisfait de sa 7e place devant son équipier Martin Molnar (Energy/TM).

14e, Maxens Verbrugge (KR/IAME) termine meilleur Français, juste devant Jules Caranta (Energy/TM), revenu de la 27e position !

 

93265282-9C4F-4153-89E6-E225D4772BEA.jpeg.411e1f778ff45ce5c981dc7645252d07.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 27 janvier 2023 11:23
Sponsors