Le Modérateur

26 voitures de luxe volées au Royaume-Uni et vendues comme véhicules neufs en Thaïlande ont été saisies

1 message dans ce sujet

Le Département des enquêtes spéciales (DSI ou FBI local) a annoncé le 19 septembre la saisie de 26 des 35 véhicules de luxe volés au Royaume-Uni et vendus comme véhicules neufs en Thaïlande après avoir été contactés par les autorités britanniques pour les retrouver, a déclaré le journal Naewna, proche de la police.

Le ministre de la Justice Somsak Thepsutin et M. Traiyarit Temhiwong, chef du DSI, ont déclaré lors d'une conférence de presse que l'opération "Titanium" avait réussi à saisir 26 véhicules de luxe volés au Royaume-Uni, puis envoyés en Thaïlande avec de faux documents indiquant qu'ils étaient neufs avant d'être vendus.

En 2017, l'ambassade britannique avait invoqué un traité d'entraide judiciaire (MLAT) en demandant au DSI d'enquêter sur le vol de 35 voitures évaluées à 100 millions de bahts au Royaume Uni mais à 300 millions de bahts en Thaïlande.

Le DSI a déclaré que l'enquête a révélé que tous les véhicules avaient été "volés" en Angleterre de juillet 2016 à mars 2017. Ils ont ensuite été transportés par avion à Singapour d'où ils ont été expédiés en Thaïlande. De faux documents ont été joints pour "tromper" les douaniers prétendant qu'il s'agissait de véhicules neufs.

Par la suite, le DSI a pisté les véhicules dans plusieurs show rooms qui les avaient vendus.

Concernant les neuf voitures restantes, le DSI a informé huit acheteurs le mois dernier qu'ils avaient acheté un véhicule volé et leur demandant de les restituer. Cependant, ils ont refusé de le faire alors que le neuvième acheteur ne peut pas encore être contacté.

Pol. Le lieutenant-colonel Phayao a déclaré que certains propriétaires thaïlandais de show rooms s'étaient liés à un gang de voleurs de voitures étrangers au Royaume-Uni. Certains gangsters louaient les voitures coûteuses par le biais d'un programme de location-vente. D'autres s'occupaient des faux documents. Ensuite, les malfrats envoyaient les véhicules par avion à Singapour d'où ils étaient expédiés en Thaïlande.

Après la conférence de presse, Somsak accompagné de Traiyarit a testé une Lamborghini verte au prix de 18 millions de bahts. Il a également vérifié plusieurs autres véhicules volés garés dans l'enceinte du DSI.

Le DSI ne dit pas pourquoi il a fallu 5 ans pour retrouver les voitures ni s'il va laisser les voitures voler à ceux des riches qui ne veulent pas les rendre.

Ces voitures ont été identifiées depuis 2017, comme le prouve notre article de l'époque. Les "propriétaires" thaïlandais ont donc eu l'heur de les utiliser pendant 5 ans avant de les rendre.

image.jpeg.74990dc2f4a9b3c9723d71ef752e7b24.jpeg.9699d2e058dc9c6359340c9ee9310aca.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 06 décembre 2022 08:54
Sponsors