Le Modérateur

Les opposants sont priés de ne pas manifester vendredi jour du verdict dans l'affaire "fin de mandat de Prayut"

1 message dans ce sujet

LA Cour constitutionnelle doit rendre son verdict sur les huit années au pouvoir du Premier ministre suspendu Prayut Chan-o-cha, vendredi 30 septembre. Le ministre de l'Économie Chaiwut Thanakamanusorn a exhorté les militants rester tranquille ce jour-là, selon le journal Matichon.

 

La constitution stipule que l'on peut diriger le pays en tant que chef du gouvernement pendant huit ans au maximum, de manière consécutive ou pas, et le mandat peut être rétroactif. Le 24 août 2014, Prayut a été nommé par ordonnance royale à la tête d'un gouvernement installé par l'armée à la suite d'un coup d'État qu'il avait lui-même fomenté le 22 mai de la même année. Le 24 août 2022, Prayut était au pouvoir depuis 8 ans.

Cependant, les pro-Prayut prétendent que le mandat de 8 ans du premier ministre non élu n'a commencé qu'en 2017, l'année où la constitution a été promulguée ou même en 2019 des dernières élections générales.

Chaiwut, par ailleurs appartenant au Palang Pracharath (pro-armée) a déclaré qu'il serait inquiétant que les opposants se montrent ce jour-là car cela pourrait plonger le pays dans le chaos.

En ce moment, les Thaïlandais souffrent d'inondations et autres problèmes alors que le gouvernement travaille pour le pays, a-t-il dit, ajoutant que les opposants devraient rester tranquilles car les élections générales sont prévues dans quelques mois. Il menace que si l'opposition se manifeste, les élections pourraient ne pas avoir lieu du tout.

Chaiwut a également déclaré que le parti Palang Pracharath est prêt pour le verdict dans l'affaire Prayut, le respectera quel qu'il soit et continuera à travailler pour le peuple.

-WJreq9R.jpg.8012cdae66dc64c7475e3ae61e9fb587.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 29 novembre 2022 00:55
Sponsors