Le Modérateur

Le ministère de la Santé cessera de publier les statistiques liées à la pandémie de COVID à partir du 1er octobre

1 message dans ce sujet

agence gouvernementale de presse - Le ministère de la Santé publique ne publiera plus ses rapports quotidiens sur les nouveaux cas de COVID-19 et les décès liés à la maladie le 1er octobre lorsque cette pathologie sera définie comme une maladie sous surveillance au lieu de maladie dangereuse.

Le ministère a révélé cette mesure alors qu'il annonçait des mesures pour gérer la maladie après la fin de l'état d'urgence et la dissolution de l'administration en charge le 1er octobre.

Le ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, a ordonné aux comités provinciaux d'élaborer des plans d'action pour traiter Covid en tant que maladie transmissible sous surveillance. Il a déclaré que son ministère assouplirait les mesures de contrôle des maladies pour faciliter le tourisme comme l'ont fait d'autres pays.

Le ministère n'exigera pas des visiteurs qu'ils montrent les résultats de leurs tests COVID-19. Cependant, le ministère continuera de surveiller la situation du COVID-19 et d'enquêter sur les clusters.

Le Dr Sura Wisetsak, secrétaire permanente à la santé publique, a déclaré que le ministère de la Santé disposait de suffisamment de médicaments et de vaccins pour faire face tandis que les cas de COVID-19 occupent 6,6 % des 73 000 lits d'hôpitaux. 90 % des cas de COVID-19 présentaient des symptômes bénins.

Certains médecins estiment que 70 % des Thaïlandais ont attrapé le virus au moins une fois. Le ministre Anutin se félicite du fait que les Thaïlandais continuaient à porter le masque alors que cela ne se justifie plus.

Le Dr Opas Karnkawinpong, directeur général du Département du contrôle des maladies, a déclaré que les gens seraient vaccinés contre le COVID-19 une ou deux fois par an dans les hôpitaux sous la juridiction du ministère de la Santé publique dans les provinces et dans les centres de vaccination de Bangkok.

Le Dr Tares Krassanairawiwong, du soutien aux services de santé, a déclaré que les cas de COVID-19 pourraient demander une aide par exemple un traitement gratuit dans le cadre du programme de couverture universelle pour les patients d'urgence (UCEP).

Asean Now cesse la publication des statistiques également mais reprendra en cas de nouvelle flambée épidémique.

 

montage du Bangkok Herald

Covid-19-Coronavirus-Daily-Reports-Thailand-Public-Health-Ministry.thumb.jpg.06d4d3298d3f1308fa02d4e653cd2121.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 01 décembre 2022 02:46
Sponsors