Le Modérateur

La police de l'immigration fait état de ses "prises" récentes. Beaucoup d'Asiatiques et un seul Européen

1 message dans ce sujet

Le chef de l'immigration thaïlandaise Pol Lt-Gen Phakphoomphiphat Sajjaphan a présidé une conférence de presse pour annoncer les dernières arrestations réalisées par ses service pour des crimes ou délits commis par des étrangers dans le royaume et concernant les étrangers recherchés chez eux, selon Daily News .
 
Cas 1:
L'immigration a été contactée par l'ambassade de Corée au sujet d'un homme nommé uniquement Boon Soo, 62 ans, qui avait persuadé un compatriote qu'il pouvait vendre des vêtements entre 3 et 15 fois plus cher dans 30 points de vente à Bangkok. Entre mai 2016 et mars 2017, 3,5 milliards de wons ou 100 millions de bahts lui ont été transférés par le naïf mais de business juteux, il n'y eut jamais. Boon Soo a été arrêté.

Cas 2 : Marco, 50 ans, (nom d'emprunt) était recherché par les autorités autrichiennes pour fraude aux prestations sociales. Il aurait commis sept "crimes" et a été retrouvé dans un hôtel à Phangnga dans le sud et sera expulsé chez lui, soit : l'Autriche.
 
Cas 3 : Les cyber-cobs (PCT), en coopération avec l'immigration, ont arrêté 56 ressortissants chinois employés pour gérer des sites Web de jeu nommés "Hersing" et "Khai Yun" dans les quartiers de Suan Luang et Hua Mark à Bangkok.
Ils avaient tous des visas de tourisme et étaient payés 40 à 70 000 bahts par mois pour travailler sur les sites qui généraient 500 millions de bahts. Ils sont poursuivis en vertu des lois sur les jeux de hasard.
 
Cas 4 :
Quatre-vingt-huit migrants illégaux ont été arrêtés à Prachuap Khiri Khan et Kanchanaburi. C'était l'expansion d'une enquête qui a commencé à Pathum Thani. On notera que la Thaïlande a un besoin criant de travailleurs migrants mais ne parvient pas à gérer leur arrivée dans le royaume.

Cas 5 : La police de la région 4 et l'immigration de Surin ont arrêté un Indien du nom de Kamalesh, 30 ans (nom d'emprunt) qui était overstay de 1 084 jours. Il habitait Pathum Thani mais avait quitter la province pour brouiller les pistes et s'était installé dans le nord-est. Il affirmait être une "personne influente" et connaissait des officiers de police thaïlandaise afin d'extorquer de l'argent à ses compatriotes.

Les médias ont déclaré que le public devrait appeler le 1178 ou contacter le site Web de l'immigration à l'adresse www.immigration.go.th pour signaler un crime.

 

image.jpeg.18b610ec94d40b413ca4d70fcc70361e.thumb.jpeg.7cf5cea5be93fcde7d067733c7fe66a6.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 04 février 2023 00:43
Sponsors