Le Modérateur

Un militaire ivre au volant tue un couple. La fillette blessée est maintenant orpheline. Et le coupable ne sera pas jugé par un tribunal civil.

1 message dans ce sujet

Un sergent de l'armée thaïlandaise a été accusé d'homicide au volant de son véhicule après avoir percuté un couple et leur fille à un carrefour de Chiang Mai samedi soir. On suppose que les victimes se trouvaient sur un scooter.

 

Le militaire - tueur était ivre et a brûlé un feu rouge à l'intersection du "stade de 700 ans" en ville à 22 heures.

Thun, 49 ans, et sa femme Suilangsiaw, 41 ans, ont tous deux été tués. Leur fille Phennapha, maintenant orpheline, a survécu mais avec de graves blessures.

Des officiers de l'armée de Phrathammanoon ont emmené le suspect à la police de Chang Pheuak le lendemain pour qu'il se rende, ce qui signifie qu'il aurait fui les lieux de l'accident ou que l'armée l'a soustrait à la police.

Il a reconnu des accusations : avoir causé la mort au volant, conduite en état d'ébriété et ne pas s'être arrêté au feu rouge.

Il sera jugé par un tribunal militaire. Si la justice civile n'est pas considérée comme juste en Thaïlande, on peut se demander ce qu'il en est de la justice militaire jugeant un collègue.

Thai Rath a rapporté que le niveau d’alcoolémie dans le sang n'avait pas été divulgué. 

image.jpeg.1c1136add9864f6dc5b1e49fa323dbdc.thumb.jpeg.c715d6de5a1420cc887c3c12e2df0ad3.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 04 décembre 2022 05:35
Sponsors