Le Modérateur

Le chef de la junte défend sa politique de contrôle des médias.

1 message dans ce sujet

Le chef de la junte défend sa politique de contrôle des médias.

Le Gen Prayuth Chan-ocha se trouvait à Singapour hier pour une conférence qui réunissait les ministres de la défense des pays de la zone Pacifique dont celui des États-Unis. Il a expliqué que la Thaïlande se trouvait dans un processus qui la mènera vers une "démocratie forte et durable". Il a ajouté "Tout ce qui n'aura pas été terminé par ce gouvernement le sera par le prochain."

Son gouvernement a banni la plupart des débats au sujet du référendum qui sera le premier scrutin depuis le coup d'état. Ce sera le premier test pour évaluer la popularité de la junte.

Faire campagne pour ou contre le projet de constitution est sujet à des règles nébuleuses qui peut conduire les militants en prison pour 10 ans. Même porter un T-shirt "Votez non" est illégal.

Le premier ministre justifie les arrestations de personnes qui avaient donné leur avis sur les réseau sociaux en disant que ce sont des "abus qui dénaturent les faits, il est donc nécessaire pour l'armée d'en prendre le contrôle pendant un temps." Il s'est exprimé en thaï et ses propos étaient traduits en français. Il dit avoir imposé des règles militaires à cause de la "demande continuelle de libertés illimitées. Il n'y avait pas d'autres moyens de restaurer la paix et l'ordre."

VIJAY JOSHI, Associated Press
ANNABELLE LIANG, Associated Press
 

http://www.thaivisa.com/forum/topic/922438-thai-junta-leader-defends-crackdown-on-social-media/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 25 juin 2022 17:30
Sponsors