Le Modérateur

APEC à Bangkok, Biden, absent, laisse le champ libre au parrain chinois

1 message dans ce sujet

Prayut a mis les petits plats dans les grands pour accueillir et avoir de nombreux face-à-face avec le président chinois Xi Jinping. Le Premier ministre, respectueux des plus puissants que lui, s'est incliné ostensiblement à plusieurs reprises devant le président Xi a salué les liens entre la Chine et la Thaïlande comme étant ceux d'une "famille".

Plus tard, lors d'un banquet organisé en leur honneur, Xi et sa femme Peng Liyuan, on a joué la musique chinoise appréciée de Peng, tandis que les Thaïlandais lui présentaient un gâteau d'anniversaire. Pour un couple dont la vie privée est presque inconnue, ce fut un moment personnel rare aux yeux du public.

Les exemples de ce "tapis rouge" systématique et de cette priorité chinoise sont légions. Xi est le parrain. Oui, certains autres dirigeants ont également reçu de l'attention comme le prince héritier Mohammed ben Salmane dont la présence à l'APEC était particulièrement importante pour Prayut.

Il en a été de même pour Emmanuel Macron, un autre invité spécial qui a aussi passé de nombreuses heures heureuses à s'intéresser sincèrement à la Thaïlande et même aux expatriés. Mais La France et l'Arabie saoudite, aussi importantes soient-elles, sont des acteurs secondaires en Asie-Pacifique.

La vice-présidente Kamala Harris était présente, mais les États-Unis, n'ont pas pesé sur la réunion. Le président Joe Biden avait décidé de manquer le sommet de l'APEC pour assister au mariage de sa petite-fille à la Maison Blanche, au grand désarroi de ses partenaires en Asie. Cela fut vécu comme un camouflet pour la Thaïlande, et une occasion manquée pour les USA.

Si Biden avait été là, il aurait montré la valeur qu'il accordait aux relations américano-thaïlandaises, renforçant un partenariat qui, selon les experts, n'est plus qu'une alliance que de nom. Et cela aurait également atténué l'impression que Xi Jinping fut le parrain du rassemblement international.

Il est remarquable qu'en dépit de s'être rencontrés à plusieurs reprises, Prayut et Biden n'ont jamais procédé à la moindre réunion bilatérale officielle.

La Thaïlande ne mériterait pas que l'Amérique lui consacre du temps car le royaume n'a plus qu'une importance mineure. Mais si les États-Unis sont sérieux quant à leur engagement dans la région, peuvent-ils vraiment ignorer leur plus vieil allié au cœur de l'Asie du Sud-Est continentale ? Pour affirmer ses liens avec la Thaïlande, Les ETATS-Unis doivent consacrer un peu de temps à la Thaïlande.

Bien sûr, Harris a conduit la plus importante délégation américaine en Thaïlande depuis la visite de Barack Obama en Thaïlande en 2012. (Ni Donald Trump ni Mike Pence n'ont daigné se déplacer).

La différence entre les réunions de Prayut avec Xi et Harris était frappante. Harris apportait des valeurs – ce n'est pas une mauvaise chose, bien sûr – mais Xi parlait de biens économiques tangibles.

Prayut et Xi ont signé des plans d'action sur des initiatives chinoises telles que les nouvelles routes de la soie tandis que Prayut a promis d'accélérer la construction du chemin de fer entre la Thaïlande et la Chine. Ils ont discuté des exportations de produits thaïlandais de haute qualité et Prayut a salué les très nombreux investissements de la Chine pour aider à stimuler la reprise post-Covid du pays. Bien sûr, c'est à double tranchant car lorsque la Chine s'installe dans un pays, c'est pour en retirer des bénéfices par tous les moyens.

Un peu plus tôt cette année, Asia Times affirmait que les États-Unis "se battaient pour éloigner la Thaïlande de la Chine". D'ailleurs Prayut a semblé récemment ne plus être aussi aligné sur Pékin. Mais la réunion de l'APEC a replacé la Thaïlande dans le giron chinois car les États-Unis n'ont pas saisi l'occasion proposé par Bangkok.

analyse de Ken Mathis Lohatepanont, THAI ENQUIRER

 

image.jpeg.43d9e25520a7fbf7f48dece620bdab6c.jpeg.3ecdb9d53acf92ce0c8c62e5f59977f6.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 27 janvier 2023 12:35
Sponsors