Le Modérateur

L'habituel carnage tourne au tragique avec 11 morts brûlés vifs à Korat

1 message dans ce sujet

mise à jour 14h00

 

L'incendie d'un minibus impliqué dans un accident de la circulation a fait onze morts, dont deux enfants, dans la province thaïlandaise de Nakhon Ratchasima (centre), a indiqué ce lundi un représentant de la police.

Un jeune homme s'est échappé avant que le feu se déclare, mais pas les autres, piégés dans l'habitacle, «qui sont décédés dans l'incendie», a déclaré à l'AFP le colonel de police Yingyos Poldej.

Thanachit Kingkaew, le seul survivant, dormait quand un cri l'a réveillé au moment de l'accident, a-t-il décrit à la chaîne de télévision publique Thai PBS. «J'ai brisé les fenêtres avec mon pied et j'ai réussi à m'échapper par un trou étroit», a expliqué l'étudiant âgé de 20 ans. «Peu après ça, le van a explosé», a-t-il encore dit.

Le feu a englouti le véhicule en moins de trente secondes, d'après un secouriste présent sur les lieux, à Thai PBS. Selon les premiers éléments recueillis par la police, le feu serait dû à l'essence, alors que le van comprenait aussi un réservoir pour du gaz naturel, qui n'aurait pas fui.

Une enquête est en cours pour comprendre pourquoi le van a terminé sa course dans le terre-plein central, a précisé Yingyos. Cet incident, qui survient pendant les fêtes du Nouvel An lunaire, rappelle le danger de la circulation en Thaïlande, réputée pour ses nombreux accidents. Selon les dernières données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), datant de 2019, le royaume présente un taux de mortalité due aux accidents de la circulation deux fois supérieur à la moyenne en Asie du Sud-Est.

++

Onze personnes ont été tuées et une blessée lorsqu'un minibus transportant des passagers est tombé dans un fossé en bordure de route et a pris feu sur l'autoroute de l'amitié dans le district de Sikhio, dans la province de Nakhon Ratchasima, au nord-est de la Thaïlande, samedi soir.

Le seul survivant, qui a réussi à s'échapper de la camionnette en feu, a déclaré à la police du district de Si Khieu qu'il était monté à bord à Amnat Charoen, en direction de Nakhon Pathom, et qu'il y avait 12 passagers, dont lui-même, à bord.

Il a dit qu'il ne savait pas ce qui s'était passé parce qu'il dormait et s'est réveillé alors que la camionnette plongeait dans le fossé.

Les secours ont étaient l'incendie et ont emmené les blessés, ainsi que les 11 corps calcinés, à l'hôpital de district.

Comme déjà mentionné récemment, le carnage redouble en ce début d'année 2023.

 

 

 

image.png.1460251a7ac576300f7170bc25109912.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 03 février 2023 23:48
Sponsors