Le Modérateur

Les associations de Français en Thaïlande s'adressent de manière véhémente à la CFE pour qu'elle mette fin à sa politique en faveur des hôpitaux de luxe

1 message dans ce sujet

Bangkok le 14 MARS 2023,
Madame La Présidente du Conseil d’Administration de la CFE
Monsieur Le Directeur de la CFE
Monsieur le Président de la Commission des Affaires Sociales de l’AFE
Copie adressée à Mesdames Messieurs les Sénateurs des Français de l’étranger, à Mme la Députée de la 11eme circonscription et à
Monsieur le Président de la Commission des Affaires Sociales de l’AFE


 
MESDAMES, MESSIEURS,
 
Les Associations représentatives des Français de Thaïlande présentes lors de la réunion en visioconférence tenue à l’initiative de Monsieur Florian Bohème Président de la Commission des Affaires Sociales de l’AFE tiennent à revenir sur la situation des assurés de la CFE résidant en Thaïlande. Autour de Mme Isabelle Frej, Présidente du Conseil d'administration de la Caisse des Français de l'Étranger, participaient également à cet échange des administrateurs de la Caisse et plusieurs élus de notre zone.
Nous pensons, dans notre courrier, utile de rappeler et préciser nos propositions pour la CFE de demain qui s’est engagé à porter nos valeurs communes de solidarité et d’universalité.
 
Quelle situation constatons-nous ?
Il y a lieu tout d’abord de rappeler qu’à ce jour les retraités de Thaïlande représentent 1/3 de la communauté française (14,500 enregistrés sur 40,000 estimés).
La Thaïlande est, par conséquent, l’un des pays comprenant le plus grand nombre de retraités. Le besoin d’une couverture sociale y est donc plus important d’autant que les facilités de vie du pays attirent à tort ou à raison une communauté à revenus très modestes.
De ce fait, la CFE est l’assurance la plus accessible pour cette population puisqu’elle n’impose aucune limite d’âge et n’exclut personne en raison de ses pathologies.
La CFE après sa réforme a modifié les règles du jeu pour les complémentaires
(Reste à charge et surtout l’abandon de la prise en charge à 100% des personnes en Affection à Longue Durée- ALD- lors d’une hospitalisation).
La CFE via son porteur a agréé majoritairement les hôpitaux de la chaîne BDMS
(Bangkok Hospital, BNH…) dont les tarifs ont augmenté de façon exponentielle. Aussi les “reste à charge” de 20% pour l’assuré sont devenus insupportables pour nombre d’entre eux qui ne peuvent souscrire à une mutuelle complémentaire (Coût élevé de ces assurances et / ou refus d’inscription pour raisons d’âge ou de pathologies).
Nous remarquons également que depuis 10 ans le réseau des hôpitaux agréés n’a que trop peu progressé.
Nous sommes obligés de constater que la plateforme mandatée par la CFE ne possède aucun relai en Asie du Sud-Est.
Contrairement à ses promesses aucune délégation n’étant venue faire une étude du terrain, ceci explique sûrement cela.
Des évènements et expériences récents démontrent à quel point le manque d’un relai local efficace peut engendrer des conséquences sur la prise en charge d’un malade.
Qui plus est, le seul numéro de téléphone dédié pour une prise en charge se trouve en France avec les coûts que cela implique pour le demandeur.
Cependant l’action directe d’une association locale a permis l’agrément de trois hôpitaux à KHONKAEN dont certains sont publics (SRINAGARIND centre hospitalier universitaire public, SERVICE MÉDICAL CENTER privé au sein du CHU et le Centre hospitalier QUEEN SIRIKIT spécialisé en cardiologie).
Cet exemple montre qu’un développement de la liste d’hôpitaux de qualité et moins onéreux est tout à fait possible en Thaïlande si le porteur local de la CFE s’en donne les moyens !
Ce manque d’interlocuteur local avec l’Assistant actuel VYV s’avère donc très dommageable pour l’extension possible du réseau hospitalier.
 
Que demandons-nous ?
> REVOIR LES CONDITIONS DU TIERS PAYANT HOSPITALIER : Inclure des engagements obligatoires et précis dans le prochain APPEL D’OFFRES pour le choix de l’organisme chargé de l’Assistance pour les hospitalisations en Thaïlande. Nous avons identifié au moins 6 contraintes qui pourraient être notifiées dans ce document d’Appel d’Offre :

1/ L’Assistant devra rechercher à agréer au moins un hôpital public et un hôpital privé par Province. En THAILANDE nous bénéficions d’un tissu hospitalier de qualité qui dépasse les seuls hôpitaux internationaux utilisés quasi exclusivement par le partenaire actuel de la CFE. L’étude portant sur plus de 150 établissements privés que nous plaçons en annexe de cette missive démontre le potentiel important d’hôpitaux privés qu’il serait possible d’agréer. Ce travail prouve également que les tarifs des établissements les plus utilisés par VYV (Assisant actuel de la CFE) sont de plus de 40% supérieurs aux prix moyens des hôpitaux de cette étude ! L’Assistant devra donc en s’appuyant sur son propre réseau local ou avec un partenaire se mettre en quête d’établissements hospitaliers à la fois moins chers et répondant aux normes de qualité de soins.

2/ Les établissements hospitaliers publics ne pouvant généralement pas accepter une simple lettre de garantie, l’Assistant doit donc trouver ou mettre en place une structure locale capable d’assurer les règlements de facture.

3/ L’Assistant devra disposer d’une représentation en Thaïlande avec un numéro local dédié accessible aux assurés de la CFE 24/24.

4/ Après une période expérimentale de 6 mois de partenariat avec les hôpitaux publics, l’Assistant devra dès lors initier une étude de faisabilité afin d’appliquer des taux de tiers payant différenciés entre établissements en fonction du coût réel des soins.
Le taux de TPH à 80% étant maintenu pour les hôpitaux onéreux et monté à 90 voire 100% pour les établissements aux tarifs appropriés.

5/ L’Assistant aura également la mission de redéfinir les délais contractuels entre les différents intervenants (Hôpitaux / Assistant/ CFE) afin que les adhérents à une complémentaire non-chaînée avec la Caisse, puissent obtenir le décompte final de la CFE rapidement afin de leur permettre d’adresser la demande de remboursement du reste à charge auprès de leur assurance complémentaire. Actuellement des délais inacceptables de 3 à 4 mois sont signalés par nos compatriotes.

6/ L’Assistant devra gérer la prise en charge des hospitalisations à domicile au mieux de l’intérêt et des souhaits du malade plutôt que de celui de l’établissement hospitalier.
 
> Faire le bilan du fonctionnement de la nouvelle procédure de remboursement, car au-delà du constat que ce système permet effectivement un traitement beaucoup plus rapide de la majorité des demandes de remboursements, il apparaît à la lecture de plusieurs témoignages que de nombreux adhérents ne sont remboursés qu’après plusieurs semaines voire plusieurs mois.
Une simplification de la marche à suivre pourrait être regardée afin de ne pas exclure nos compatriotes en difficulté devant l’usage de procédures en ligne trop complexes.
 
> Participer au débat national sur les nécessaires mesures à prendre pour assurer une politique de solidarité vers le « grand âge ».
 Dès maintenant améliorer la procédure de la CFE pour accorder le remboursement des soins infirmiers à domicile et s’intéresser à la question d’agrément de maisons de retraites médicalisées
 
En conclusion :
Lors de la réunion du 9 mars il a été évoqué la possible création d’une commission comprenant les Conseillers des Français de l’Étranger et des associations. Il s’agirait d’émettre un avis sur les contraintes à fixer pour l’appel d’offre en vue du choix à venir d’un nouvel Assistant pour les hospitalisations avec tiers payant.
Il nous semble souhaitable que la CFE souscrive à cette demande et au-delà que la proposition d’installer un Comité d’Usagers soit sérieusement prise en compte afin d’éclairer au mieux le Conseil d’Administration et la Direction de la CFE de la réalité du vécu de ses adhérents.
La mise en place de ces mesures contribuerait à rétablir un meilleur équilibre financier de la Caisse tout en lui permettant d’être plus attractive en répondant mieux à ses objectifs de solidarité.
Il est également préférable d’agir en priorité sur les coûts que sur une amélioration des recettes via une augmentation généralisée des tarifs des cotisations.
L’autre piste sur laquelle les efforts de la CFE n’ont pas porté réellement leurs fruits est l'augmentation du nombre de jeunes adhérents qui ne sont pas encore des centres de coûts importants et qui pourraient contrebalancer les dépenses parfois importantes occasionnées par les plus anciens.
Nos Associations sont prêts à faire part de leurs expériences de terrain et apporter toutes les suggestions utiles à la Caisse.
Plusieurs de nos associations sont disponibles pour assurer des relais locaux de la CFE qui manquent cruellement aujourd'hui.
 Les modalités sont certes à définir mais il est dommage que de véritables compétences de certains de nos adhérents ne puissent pas profiter à notre communauté.
Les Associations signataires de ce courrier restent à l’entière disposition des responsables de la Caisse pour toute information complémentaire et rencontres qui seraient jugées utiles dans le but d’améliorer les services rendus aux assurés et d’aider la CFE dans sa mission de protection sociale des Français à l’étranger.
 
Veuillez Mesdames Messieurs recevoir nos remerciements les plus cordiaux pour l’attention que vous porterez à notre message collectif.
 
Le Collectif des Associations des Français résidant en Thaïlande regroupant les associations ou organisations suivantes :
 
LA FRANCE EN ISAN
Président
J-M Perroy
Email :
Jeanmichelperroy
@gmail.com BONJOUR
PHUKET
Président
A.Faudot
Email :
alainfaudotphuket
@gmail.com
CLUB ENSEMBLE (PATTAYA)
Président
D.Sztanke
Email :
[email protected]
 AMICALE FRANÇAISE DE PATTAYA
Président
J-F Dossmann
Email :
[email protected]
 AFBT Bienfaisance
Président
Bruno Peytel
Email :
[email protected]
FDM THAÏLANDE
Président
D.Bienfait
Email :
[email protected]
 
Initiative soutenue par les quatre élus Conseillers des Français de l’étranger du
CONSEIL CONSULAIRE DE THAÏLANDE
 
Christian CHEVRIER
Pt du Conseil Consulaire
Email :
[email protected]
Thatsanavanh BANCHONG
Email :
[email protected]
Claude BAUCHET
 
EMAIL :
[email protected]
Eric MINET
 
Email :
[email protected]
 
Et les associations suivantes :
 - Souvenir Français - Président : Edouard BEAUDEUX.
 - U. N. P. (Union National Parachutistes) - Président : Bernard TESSIER.
 - F. A. C. S. (Fédération des Anciens Combattants) - Président : Jacky BIAUGEAUD.
 - U. F. E. (Union des Français de l'Etranger de Phuket) - Président : Christian CHEVRIER
 - Bangkok Accueil- Présidente : Siline NG-AMPHOUX

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



BANGKOK 02 avril 2023 06:32
Sponsors