Le Modérateur

Cambodge: trois meneurs de manifestations condamnés à sept ans de prison

1 message dans ce sujet

 

mediaLes trois membres du mouvement de jeunesse du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP) à leur arrivée au tribunal municipal de Phnom Penh. REUTERS/Samrang Pring

Au Cambodge, trois opposants ont été condamnés ce lundi à sept ans de prison chacun pour leur rôle supposé dans des manifestations qui avaient dégénéré à l’été 2014. Ces dernières semaines, le Premier ministre Hun Sen a multiplié les arrestations dans les rangs de l’opposition.

« Je ne tolérerai aucune manifestation. Les autorités doivent assurer la sécurité et l’ordre social. » C’est ce qu’a répété ce lundi le Premier ministre cambodgien Hun Sen après l'annonce de ces peines.

L’an dernier déjà, onze personnes avaient été condamnées, certaines à vingt ans de prison, pour leur rôle supposé dans l’organisation de manifestations qui avaient dégénéré en juillet 2014. Les gens étaient descendus de la rue pour dénoncer la fermeture du parc de la Liberté, un lieu de ralliement pour les opposants à Hun Sen.

Ces nouvelles condamnations tombent au moment où Hun Sen est accusé d’augmenter la pression sur l’opposition cambodgienne, à l'approche des élections - municipales l'an prochain, législatives dans deux ans.

la suite sur RFI

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20160613-cambodge-trois-meneurs-manifestations-condamnes-sept-ans-prison

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 août 2020 15:22
Sponsors