Le Modérateur

Vente annuelle de jade en Birmanie pour 530 millions d'euros

1 message dans ce sujet

 

 
Vente annuelle de jade en Birmanie pour 530 millions d'euros
Rangoun, Birmanie | AFP | jeudi 07/07/2016 - Plus de 530 millions d'euros de jade et de pierres précieuses ont été échangés lors de la vente annuelle birmane, qui a principalement attiré des acheteurs chinois, très présents dans cette industrie connue pour ses conditions de travail déplorables.

L'événement, seule période de vente officielle du pays, a attiré près de 900 entreprises chinoises pendant 12 jours dans la capitale birmane, Naypyidaw, selon le gouvernement.

"Il y avait cette année moins de jade exposé que l'an passé donc les sommes échangées ont été moins importantes", a expliqué à l'AFP Than Zaw Oo, de la société nationale Myanmar Gems Enterprise, sans préciser les chiffres de la vente de l'an dernier.

Des centaines de plaques de jade pour un total de 527 millions d'euros ont été achetées ainsi qu'environ six millions d'euros de pierres précieuses et de perles.

Le berceau du jade en Birmanie se trouve dans le nord du pays, dans la région de Hpakant.

La Birmanie tire de grands profits de la présence massive de la précieuse pierre dans le sous-sol de cette région minière.

En 2014, le pays a vendu sur le marché mondial près de 27,5 milliards d'euros de jade, dix fois le chiffre officiel selon un rapport publié en octobre 2015 par l'ONG Global Witness. Cela représente près de la moitié du produit intérieur brut du pays qui reste l'un des plus pauvres d'Asie du Sud-Est.

Rien que vers la Chine, selon les chiffres officiels de Pékin, plus de 12 milliards de dollars (10,6 milliards d'euros) de jade birmane avaient été exportés en 2014.

Des milliers de travailleurs birmans pauvres affluent dans cette région aux confins de la Chine pour tenter de trouver des morceaux de jade négligés par les pelleteuses, une activité non contrôlée sur laquelle les autorités et compagnies ferment les yeux.

Dans ce contexte, les glissements de terrain autour des mines sont fréquents dans le nord du pays où le paysage est aujourd'hui lunaire tant il a été transformé, au mépris de l'environnement.

Le jade est aussi une source importante de revenus pour l'Armée pour l'indépendance kachin (Kachin Independence Army, KIA), un des groupes armés ethniques les plus actifs dans ses combats avec le pouvoir central.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 07 juillet 2020 23:39
Sponsors