Le Modérateur

En Thaïlande, les dresseurs arrachent les dents de loris pour les selfies des touristes

1 message dans ce sujet

La fondation de la protection de la nature de Thaïlande tire la sonnette d’alarme contre une pratique de plus en plus répandue dans le pays, qui consiste à extraire les dents de certains singes pour les rendre inoffensifs pour les touristes.

loris

Soucieux de ramener des clichés sensationnels de vos vacances, vous avez déjà certainement songé à prendre la pose auprès d’un animal rare ou en voie de disparation pour épater vos amis. La pratique est plutôt répandue en Thaïlande, ainsi que dans une poignée d’autres pays d’Asie du Sud-Est, où on peut notamment poser à côté de tigres drogués – devenus parfaitement inoffensifs sous les effets de médicaments.

La fondation de la protection de la nature de Thaïlande tire aujourd’hui la sonnette d’alarme contre une pratique fort répandue en Thaïlande, qui consiste à arracher les dents des loris, ces magnifiques petits primates d’ordinaire pourtant paisibles, pour éviter qu’ils ne mordent les touristes durant les selfies.

L’organisation a ainsi publié plusieurs clichés de Boris, un loris secouru sur une plage de Koh Samui, qui avait une patte cassée et dont la plupart des dents semblent avoir été arrachées par son ancien propriétaire. Abandonné à son triste sort, l’animal a pu être sauvé grâce à l’intervention d’un groupe de passionnés. Selon l’organisation, “l’extraction des dents du loris est commune” dans le pays, en particulier chez les propriétaires de loris utilisant l’animal à des fins purement économiques. “Cela permet aux propriétaires d’éviter que leur animal ne cause des blessures aux gens prêts à payer quelques dollars pour obtenir ce selfie avec un animal sauvage dans un lieu exotique.” L’organisation encourage donc les touristes à éviter ce genre de piège qui pousse davantage de locaux à enlever des nourrissons à leur mère pour les transformer en de véritables trophées vivants.

user-90-96.png
Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 19 mai 2022 09:32
Sponsors