Le Modérateur

Les fils de flics qui ont tué un handicapé au vu de tout le monde plaident... non coupables.

1 message dans ce sujet

13103517_10153366359257127_8845429446011

 

Rappel des faits

En fait, ils étaient 7:  6 garçons âgés de 19 à 23 ans et une fille qui hurlait "Tuez-le, tuez-le", ce que les garçons ont fait au vu et au su de tout le monde, caméras y compris.

Anantachai Chaidech l'avocat de la famille de la victime se frotte les mains : s'ils plaident non-coupables, il y aura procès et ils pourraient être condamnés à la peine de mort. Ce dernier développement est favorable à la victime car précédemment, les policiers étaient parvenus à requalifier les faits en meurtre sans préméditation. Cela rendait la tâche difficile à l'avocat de la victime qui aurait eu du mal à prouver la préméditation (quoique se balader en ville avec des sabres, c'est un peu un indice quand-même). Sans préméditation, c'est une peine toute petite (comparée aux prisonniers politiques et aux trafiquants de drogue) mais les fils de flics n'ont pas saisi la perche tendue par les flics et vont tenter prouver qu’ils sont innocents malgré toutes les photos, témoignages et vidéos.

Ils pourraient y parvenir si l'on part du principe que les juges thaïlandais sont plus du côté des familles de flics que du côté des handicapés, ce qui reste à prouver, MAIS voir ci dessous :


Prochaine audience le 19 septembre

 

 

 

http://bangkok.coconuts.co/2016/07/14/disabled-man-murder-suspects-plead-not-guilty-court

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 28 novembre 2022 12:45
Sponsors