Le Modérateur

Un policier aurait offert un demi million de thb à la propriétaire d'un bar pour qu'elle retire sa plainte en extorsion de fonds

1 message dans ce sujet

Un policier aurait offert un demi million de thb à la propriétaire d'un bar pour qu'elle retire sa plainte en extorsion de fonds

On est dans le domaine du conditionnel. Ce sera parole contre parole quoique les policiers de base supposés ripoux ne se défendent pas beaucoup et ont déjà été transférés.



ppp.jpg

 

Paranisa Chainapanichkul, propriétaire du Nangfah Kareoke Bar sur la 3ème rue en avait marre de se faire racketter par la police qui par ailleurs la menaçait après lui avoir tendu des pièges (voir plus bas). Elle porte plainte. On la prend au sérieux. Elle reçoit ensuite une offre d'un "haut gradé de la Police Royale Thaïlandaise" : on lui propose 500 000 thb et elle retire sa plainte. Ce haut gradé serait l'un de ceux qui l'on aidée dans l'affaire (voir ci-dessous). Elle n'en démord pas et maintient sa plainte. Une chaine de télé est déjà sur le coup et l'affaire est tellement effarante que les autres suivront.

Deux épisodes avant celui relaté ci-dessus.

1- Le traquenard de la police comme on en a entendu souvent sans jamais avoir de preuves

2- Un général de la police défend la femme faussement accusée.

Le traquenard : Le 14 juillet à 19:30, le karaoké Nangfah est calme, Mlle Chanida est la serveuse derrière le bar, un homme entre et dit qu'il attend un ami. Il entame la conversation puis soudain il lui dit "Si tu acceptes de dire que tu es disponible pour une passe de prostitution, je te donne 2000 thb." Chanida lui dit qu'ici on ne mange pas de ce pain-là. Il va pour sortir mais au denier moment, il met 2000 thb dans les mains de la gérante Mlle Pranee qui demande à Chanida ce qu'il se passe. Au même moment 4 policiers (ou doit-on tout de suite les appeler ripoux) entrent dans le bar, les deux plus importants s'appellent Pol Lt Col Narawuth Karamhito et Pol Lt Jatupoom Limsiriwattanakul, ils prennent des photo de Pranee qui a toujours les billets dans la main. Ils menacent les deux femmes : elles seront poursuivies l'une pour prostitution et l'autre pour proxénétisme. Elles doivent appeler la propriétaire du bar pour expliquer la situation. Un peu plus tard, on leur demandera 30 000 thb pour que les charges de prostitution soit abandonnées.

Sauf que la propriétaire s'appelle Paranisa et connait un général de police.

Le général les sort de là : Paranisa arrive au bar et appelle le général de police Chakthip Chaijinda. Ce dernier demande à parler aux officiers, ceux-ci pensent à un coup de bluff et refusent de parler au général prétendant même que Paranisa n'avait personne au bout du fil. Le général demande de mettre le haut parleur du téléphone. Les officiers n'y croient toujours pas et passent les menottes à Paranisa. L'un veut même la frapper mais ses collègues lui rappellent qu’il y a des caméras dans l'établissement. Les 3 femmes sont emmenés dans une Chevrolet noire.
C'est  ce moment que les officiers font l'offre "30 000 thb, on vous libère et l'affaire s'arrête là."
Pendant ce temps, le général Chakthip demande à un autre général, que les officiers connaissent Amphol Buarubporn d'appeler Paranisa. Amphol appelle Paranisa et demande à parler aux officiers. Leur chef Narawuth dit "Non, ce n'est pas la voix de mon boss."
Un peu après, le chef direct de Narawuth l'appelle et lui dit "Tu viens effectivement de parler avec deux vrais généraux de la police, tu ferais mieux de relâcher ces dames fissa." Ils les virent du véhicule immédiatement et démarre en trombe.

Mais Paranisa n'est pas satisfaite et porte plainte. Les officiers ont été transférés dans une autre région pendant l'enquête mais Paranisa n'avait pas retiré sa plainte d'où l'intervention d'une de ces "personnes haut placées en qui elle avait confiance" qui lui demande de retirer sa plainte contre un petit cadeau de 500 000 thb.

Albert Jack
 

suivre de liens en liens pour toute l'histoire en anglais

http://www.thaivisa.com/forum/topic/932926-pattaya-bar-owner-claims-high-ranking-police-officer-offered-her-a-bribe-to-end-chaos/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 07 décembre 2022 23:11
Sponsors