Le Modérateur

Birmanie : l'armée reconnaît avoir commis des meurtres

1 message dans ce sujet

L’armée birmane, Tatmadaw, reconnaît ses crimes. Lors d’une conférence de presse tenue à Rangoun le 20 juillet, le Lieutenant Général Mya Tun Oo a avoué que des soldats de la Tatmadaw étaient responsables de la mort de cinq civils en détention, dans l’État Shan. « Il y a des règles et des consignes pour les interrogatoires. Elles doivent êtres suivies. Si quelqu’un ne les respecte pas, il est nécessaire que des mesures soient prises » , a t-il déclaré, selon le Myanmar Times. Le militaire a également assuré que les soldats suspects seront jugés devant un tribunal militaire et que les détails de l’enquête seront rendus publics.

 

Les accusations pèsent sur l’armée birmane depuis le mois dernier, lorsque des habitants d’un village des environs de Lashio ont assuré que les militaires avaient interrogé sept personnes, qui n’ont plus été revues depuis. Les morts de deux autres civils sont toujours en cours d’investigation. Dans l’État Shan, des combats font rage entre Tatmadaw et les groupes ethniques armés, amenant les soldats à arrêter de nombreux civils pour les interroger sur de possibles liens avec les rebelles. Jusqu’à présent, l’armée, critiquée pour son traitement des minorités ethniques par les défenseurs des droits de l’homme, n’a jamais admis la moindre responsabilité dans la disparition de civils en détention.

La suite et ABONNEZ VOUS à ASIALYST

https://asialyst.com/fr/2016/07/21/birmanie-l-armee-reconnait-avoir-commis-des-meurtres/

 

BIRMANIE-ARMEE-MEURTRES.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 16 août 2022 02:04
Sponsors