Le Modérateur

L'ancien maire de Chiang Mai serait à l’origine des courriers critiquant la constitution, Prawit dit avoir des preuves

1 message dans ce sujet

 
 
Le vice premier ministre Gen Prawit Wongsuwan déclare que la police a suffisamment de preuves pour poursuivre le président du conseil d'administration de la province de Chiang Mai (un poste de fonctionnaire non élu) et ancien maire de la ville, Boonlert Buranupakorn : c'est lui qui serait à l’origine de l'envoi de courrier, par la poste, critiquant le projet de constitution.
Le Gen Prawit ajoute qu'il se fiche des critiques que cette action contre un haut fonctionnaire va susciter puisqu'il existe des preuves.
 
 
 
662_Prawit-wpcf_728x409.jpg

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 01 décembre 2022 04:39
Sponsors