Le Modérateur

L'opposition demande que les opposants arrêtés avant le référendum soient libérés

1 message dans ce sujet

Les résultats officiels ont été publié hier

image-9-wpcf_728x409.jpeg

 

Participation de 59,4 % loin des 80 % espérés par la Commission électorale.

61, 35 % OUI à la constitution, soient 16 820 402 de Thaïlandais. Ce qui permet de faire dire aux opposants qu'il s'agit là d'une minorité de la population.

28,07 % OUI à la question subsidiaire ce qui oblige  à intégrer cette mesure (les sénateurs nommés par la junte participent à la nomination du premier ministre) à la constitution, d'où délais supplémentaires.

Les provinces où l'on a voté le plus sont  Lamphun’s 76.47 %, Mae Hong Son’s 74.36 %, Chiang Mai’s 73.17 % Tak’s 70.06 % Chiang Rai’s 67.64 %, des provinces du Lanna (Nord) où le non l'a emporté dans l'ensemble.

Aucune province n'a connu un taux de participation inférieur à 50 %.

 

http://www.thaivisa.com/forum/topic/937146-ec-announces-official-referendum-result/

 

+++++++++++++++

 

1008001-wpcf_728x410.jpg

 

Hier le premier ministre Prayut Chan-ocha s'est adressé à la nation pour dire que les élections générales n'auront pas lieu avant fin 2017 en accord avec la feuille de route que la junte s'est donnée à condition que le pays reste aussi paisible qu'il ne l'est actuellement.

Lorsque la constitution amendée sera promulguée, quatre lois devront être rédigées pour organiser les élections. Ces lois organiques ne pourront pas voir le jour avant mi-2017 ensuite, il faudra 150 jours avec les élections.

La junte voit toujours des éléments mal-intentionnés qui continuent de vouloir la destruction de la nation et qui incitent à des troubles depuis l'étranger.

Le premier ministre qui restera donc en place pendant encore 1 ans et demi, jure qu'il fera de son mieux pour le bien du pays.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/937147-pm-prayut-announces-the-next-steps-to-be-taken-after-the-referendum/

+++++++++++++++

 

Par ailleurs, Le parti Pheu Thai demande à la junte de libérer tous ceux qui ont été arrêtés pour avoir fait campagne contre le projet de constitution puisque le référendum est terminé. Il demande aussi, à ces mêmes militaires de relâcher le contrôle qu'il exerce sur la vie politique et créer une atmosphère plus "amicale", politiquement parlant, en vue des prochaines élections.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 13 août 2020 01:33
Sponsors