Le Modérateur

Birmanie : le cardinal de Rangoon encourage une réconciliation nationale

1 message dans ce sujet

 

REUTERS664796_Articolo.JPG

Le cardinal Bo fut élevé à la pourpre par le Pape François le 14 février 2015. - REUTERS

 

(RV) La paix en Birmanie est possible : c’est par ce message que l'archevêque de Rangoon a salué la "conférence Panglong pour le XXIe siècle" qui réunira fin août le gouvernement birman, l’ex-junte militaire et les différents groupes ethniques du pays, des ethnies au nombre de 135 en Birmanie et dont les relations avec le gouvernement central sont difficiles.

Le Cardinal Charles Maung Bo, qui s’est adressé à tous les Birmans, rappelle qu’il s’agit de la toute première conférence du genre depuis celle de 1947 qui a alors sonné l’indépendance de la Birmanie, mais avait été suivie par l’assassinat de l’un des héros de cette indépendance, le général Aung San, le père de la prix Nobel et actuelle ministre des affaires étrangères birmane, Aung San Suu Kyi.

Dans le contexte d’une forme de pluralité retrouvée, le Cardinal Bo estime que la prochaine conférence de Panglong doit servir de fondations sur lesquelles construire la paix. Depuis son accession au pouvoir en avril dernier, la Ligue pour la Démocratie et d’Aung San su Kyi a travaillé pour instaurer le dialogue entre toutes les factions, en se déclarant favorable à la création d’un État fédéral. 

http://fr.radiovaticana.va/news/2016/08/18/birmanie__le_cardinal_bo_encourage_une_r%C3%A9conciliation_nationale/1252229

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 16 août 2022 01:26
Sponsors