Aller au contenu
BANGKOK 19 August 2019 14:41
Le Modérateur

20 aout 2014, un Allemand est assassiné. La police enterre l'affaire car le meurtrier est un ado dont la famille est intouchable

Recommended Posts

Volker Schwartges 46 ans s'est embrouillé avec 3 jeunes qui s'étaient assis sur sa moto, sur le parking du Soi Green Mango. Ils le tuent de manière particulièrement brutale et gore (description dans l'article en anglais).

Ils sont rapidement arrêtés et ils avouent. La police possèdent les pièces à conviction.

Fin de l'histoire? Non

Le chef de la petite bande s'appelle Ittison Tanprasert  et il a 17 ans. Et lorsqu’on 'appelle Tanprasert on jouit d'une quasi immunité. Les 3 jeunes sortent libres immédiatement du commissariat sans que l'on sache si c'est grâce à une caution ou un "arrangement".

Puis, on l'a vu dans les autres cas impliquant des "intouchables (signification inverse de celle utilisée en Inde), il suffit que la police fasse trainer et c'est terminé.

Sauf que cette histoire est le "dernier combat" de Gisela Schwartges 74 ans, la maman de Volker qui aimerait que justice soit faite. Des médias se sont aussi largement impliqués : surtout DER FARANG en Thaïlande puis Duesseldorfer Express, BILD, Wochenblitz,  Bangkok Post, The Nation and Samui Times et Phuket Gazette.

En novembre 2014, toujours rien, alors DER FARANG et Duesseldorfer Express, en remettent une couche. Une lettre est envoyée à l'ambassade de Thaïlande à Berlin. La question posée est "Pourquoi la police n'a pas envoyé les éléments au procureur dans les temps?" Oui, c'est toujours la même question et la même réponse "La police enquête" sauf que les cas sont rapidement prescrits.

Au printemps 2015 : la police n'a toujours rien envoyé à la justice. Le juge local qui s'étonnait de la lenteur de la police Paibul Achawanantakul est muté un mois plus tard. Le nouveau juge ne s’intéresse pas au cas.

Pendant ce temps Ittison Tanprasert maintenant 19 ans parade en ville, près du lieu du crime et il se décrit comme "un meurtrier intouchable car protégé par sa famille et la mafia locale".

Le 20 aout 2015, les deux mêmes journaux, repris par d'autres, tentent de réveiller les consciences de manière émouvante.

Le 20 aout 2016, quelques journaux relancent l'affaire, c'est le cas du Samui Time dont nous reprenons les éléments et bien sûr de ThaiVisa.

La question que pose Gisela est "Si un citoyen allemand peut être assassiné en plein ville de Chaweng, un des endroit les plus touristiques de Thaïlande, et si les autorités ferment ostensiblement les yeux en laissant le meurtrier en liberté, quelle assurance peut-on avoir que cela ne se reproduise pas demain puisqu'il suffit d'être adoubé par la mafia pour obtenir l'impunité?"

 

German newpaper covering the murder case

 

 

victim Volker

http://www.thaivisa.com/forum/topic/938600-brutal-murder-of-german-in-samui-goes-unpunished-two-years-after-the-event/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×