Le Modérateur

Arrêté par l'armée, libéré par la police, le jeune homme accusé à tort rentre chez lui et veut se faire moine

1 message dans ce sujet

On parle ici du jeune homme que l'armée accusait d'avoir mis le feu au Tesco Lotus de Nakorn Sri Thammarat le 12 aout, journée des attentats et incendies volontaires.

Personne n'a cru une seconde qu'il soit coupable. Sans doute même pas la junte MAIS c'est un opposant de Chiang Mai et l'armée voulait prouver que les attentats avaient été commis par des Chemises Rouges du Nord. D'ailleurs à ce jour, l'armée campe officiellement sur ses positions. Sakkarin a ensuite été remis à la police.

 

monk.PNG
Image: Daily News
 
Cependant, bonne nouvelle pour Sakkarin Khrihat, 32 ans versus tous les autres probablement innocents toujours en prison, il a été libéré en catimini. Des policiers en civil l'aurait accompagné à Don Muang et lui aurait même payé le vol retour chez lui.
Choqué, il a promis de se faire moine pendant 7 jours pour se remettre de ses émotions.
Ce qui est étonnant dans cette affaire, c'est que sa libération ait été rendue publique comme pour montrer que les arrestations avaient été motivées par autre chose que la recherche de la vérité.
 
 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 22 juin 2021 15:45
Sponsors