Aller au contenu
BANGKOK 22 August 2019 12:29
Le Modérateur

Il se suicide par pendaison mais meurt d'une hémorragie au foie

Recommended Posts

Suite de cette histoire

 

 

 

30294242-01_big.jpg

L’autopsie montre que Thawatchai est mort d'un éclatement ou hémorragie du foie.

Le DSI explique que c'est en tentant de réanimer l'homme qu'on a peut-être endommagé son foie par inadvertance et ajoute que le la police n'avait aucune raison de torturer Thawatchai Anukul puisque les officiers possédaient déjà toutes les preuves contre lui.

Finalement, ce n'est plus avec sa chemise qu'il s'est pendu mais ses chaussettes. La famille n'a pas l'intention de porter plainte contre le DSI mais doute de la version donnée. Surtout que chemise ou chaussettes, même si cela peut sembler anecdotique, cela n'est pas pareil, en effet, il y avait deux gardiens : l'un a vue une chemise et l'autre des chaussettes. Le frère de la victime Chainarong ne croit donc pas la version officielle.

Chainarong a aussi demandé au DSI de regarder les images de vidéosurveillance mais, pas de chance, cet endroit n'est pas couvert.

Le chef du DSI Pol Colonel Paisit Wongmuang (à Bangkok? alors que l'incident s'est déroulé à Phuket) demande qu'on regarde les images de vidéosurveillance les plus proches pour voir qui est entré dans la zone à ce moment là. Il ajoute  "je vais demander au docteur si une manœuvre de réanimation peut causer l'éclatement du foie. Peut-être que l'officier qui a fait les premiers secours s'y est mal pris."

 

Dr Wittawat Siriprachai, un ancien directeur de l'hôpital de Koh Lanta dit qu'un officier formé ne peut avoir commis une telle erreur. Le foie du "suicidé" est celui d'une personne qui a été percuté par une voiture ou qui a été frappé avec beaucoup de force (dixit Wittawat).

Une autre médecin qui souhaite demeurer anonyme déclare : "Une réanimation ne peut abimer le foie car le foie et le cœur sont situés à des endroits différents du corps" (on en apprend tous les jours).

La police scientifique n'a rien trouvé de suspect sur place : le suicidé s'est pendu au gond de la porte.

Un autre membre du DSI Songsak Raksaksakul dément que le suicidé ait été assassiné mais il concède "Beaucoup de gens voulaient le faire taire. Cependant le DSI n'y est pour rien." Et comme pour enfoncer le clou il ajoute "Mais il est vrai que la tête pensante de cette affaire d'appropriation de terrains protégés est un réseau mafieux local d'une grande puissance." Il ne précise pas si le DSI a l'intention d'arrêter un jour les chefs mafieux bien connus.

Thawatchai sera incinéré ce jour à Pathum Thani.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/940634-ruptured-liver-led-to-death-of-land-deed-suspect/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×