Aller au contenu
BANGKOK 23 July 2019 01:17
Le Modérateur

Bizutage à Sri Racha : un étudiant dans le coma

Recommended Posts

 

image-2-wpcf_693x413.jpeg

L'étudiant s'appelle Chokechai Thongnuakhao et c'est sa grande sœur qui en a parlé sur Facebook.

Les parents sont en route de leur sud natal pour porter plainte.

La grande sœur explique "Le 9 septembre, des anciens ont organisé des activités de bizutage d'une manière inappropriée en forçant mon frère à se laver dans une marre dont l'eau n'était pas propre jusqu'à ce qu'il se noie. Il a fallu deux tentative pour le sortir de la marre. Maintenant il se trouve en soins intensifs avec de sévères dommages aux poumons. Qui est responsable pour la vie de mon frère?"
 

Elle a donné d'autres détails concernant ce bizutage : son frère a été obligé de se laver dans une marre mais les "anciens" ont trouvé qu'il n'était pas assez propre et ils l'ont obligé à se laver dans une autre marre. Elle pense que toutes ces brimades l'ont finalement épuisé et qu'il s'est noyé.

L'hôpital local a préféré l'envoyer à celui de Chonburi où il est maintenant dans le coma.

Une professeur de l'université a téléphoné à la famille pour préciser que cette activité était organisée par les étudiants eux-mêmes et que les autorités de l'établissement avaient interdit aux étudiants d'utiliser les bassins de retraitement des eaux usées.

Des étudiants qui sont passés par les mêmes brimades quelques munîtes avant ont expliqué que l'eau de ces bassins contenaient des matières chimiques.

On ne sait pas précisément si les marres étaient les bassins de retraitement des eaux usées mais il semble évident qu'il ne s'agissait pas de piscine.

http://englishnews.thaipbs.or.th/freshman-coma-forced-waste-water-pond-hazing-session/

 

 

Maintenant, l'université qui se trouve être la Kasetsart University’s Faculty of International Maritime Studies donne une autre version de l'histoire et on nous propose une photo mais est-ce la marre en question? Il s'agit d'une photo d'archives

L'Université affirme qu'elle prendra ses responsabilités, cependant elle affirme qu'il ne s’agissait pas de bizutage mais d'un entrainement aux cours d'études maritimes. L'étang contenait de l'eau de pluie et non des eaux usées.

Korchoke Chanthawarangkul, le vice recteur de l'université exprime ses regrets. L'incident est survenu durant un atelier supervisé par des professeurs et des étudiants plus âgés. L'étang fait la taille d'un terrain de basket.

 

 

1978753.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×