Jamais une affaire criminelle n'aurait couler autant de... fiel en Thaïlande et les médias vont sans doute en reparler ces jours-ci alors que nous célébrons le deuxième anniversaire de la mort épouvantable de David Miller et Hannah Witheridge (24 / 25 ans) cette dernière ayant été violée. La police a conclu que les meurtriers étaient deux travailleurs migrants birmans Zaw Lin et Wai Phyo, 22 ans. Le tribunal a suivi et les a condamnés à mort à Noël 2015. Alors que de nombreux observateurs voient la main de la famille (mafieuse ?) régnant sur l'île, les Toovichien, qui aurait caché un meurtre commis par le rejeton Warot, 22 ans aussi. Le cas est tellement caricatural qu'on dirait un mauvais film de série B. Tout y est : l'enquête bâclée et à charge de la police, l'attitude arrogante des Toovichien dont on sait que certains membres ne sont pas bien brillants et que les autorités ne peuvent rien leur refuser. Mais si les occidentaux ont tendance à voir les gentils Birmans innocents, rien n'est certain dans cette affaire. Ce que l'on sait, c'est que, fort de nombreux soutiens en occident, en particulier en Australie, les Birmans plaident non-coupables (alors que le plaider coupable diminue la peine de moitié de facto ce qui fait que tous les accusés plaident finalement coupables) et que la famille Toovichien se plaint d'avoir été trainée dans la boue. Tout plaide pour l'innocence des Birmans tant les Thaïlandais (polices, autorités, famille Toovichien) ont accumulé les fautes et tant leur parti-pris contre les migrants est choquant mais peut-être que les Birmans profitent de la nullité des policiers Thaïlandais pour masquer leur culpabilité. Bien malin qui peut dire qui a massacré. Une troisième piste? Digne des affaires Dominici ou "Petit Grégory".
Warot Toovichien, prélèvement pour analyse ADN. http://www.thaivisa.com/forum/topic/942853-injustice-echoes-from-all-sides-two-years-after-koh-tao-murders/