Aller au contenu
BANGKOK 25 August 2019 00:44
Le Modérateur

10 jours après la visite de Justin Trudeau, la Chine libère le Canadien Kevin Garratt accusé d’espionnage

Recommended Posts

Kevin Garratt, un Canadien détenu depuis plus de deux ans en Chine pour des accusations d’espionnage, a été libéré jeudi, a confirmé le bureau du premier ministre Justin Trudeau.

Libre, il s'envole pour le Japon. Photo : famille Garratt

Libre, il s’envole pour le Japon. Photo : famille Garratt

Le premier ministre Justin Trudeau a soutenu qu’il avait évoqué cette affaire avec ses homologues à Pékin lors de sa récente visite officielle en Chine, au début du mois. Le fils des Garratt, Simeon, indiquait récemment à La Presse canadienne qu’il nourrissait beaucoup d’espoirs dans cette visite, la première de M. Trudeau en Chine.

« Nous sommes heureux que Kevin Garratt soit revenu en toute sécurité au Canada et qu’il soit de nouveau en compagnie de sa famille », a déclaré M. Trudeau dans un communiqué transmis jeudi en fin de journée.

Au moment de son arrestation, M. Garratt participait à des oeuvres caritatives chrétiennes et tenait un café très populaire. Il avait été arrêté avec sa femme Julia il y a un peu plus de deux ans, mais Mme Garratt a obtenu sa libération sous caution au bout de six mois.

En janvier, M. Garratt avait été formellement accusé d’espionnage pour le compte du Canada et d’avoir volé des secrets d’État.

Kevin Garratt âgé de 54 ans, et Julia Dawn Garratt, âgée de 53 ans, vivent en Chine depuis 30 ans. Ils sont détenus et accusés de cyberespionnage.Kevin Garratt âgé de 56 ans, et Julia Dawn Garratt, âgée de 55 ans dans une photo de famille datant de 2014,

Aide-mémoire…
-Kevin Garratt vit en Chine depuis 1984 avec sa femme Julia Dawn Garratt, Kevin et Julia Aube Garratt ont été arrêtés en août 2014 près de la frontière avec la Corée du Nord. Ils ont été accusés d’avoir volé des secrets militaires chinois. Julia Garratt a été libérée sous caution le 5 février 2015.
– Les procureurs de la ville de Dandong, dans le nord-est de la province du Liaoning, lui reprochent d’avoir accepté d’effectuer des tâches pour « des agences d’espionnage canadiennes afin d’amasser des renseignements en Chine », selon les preuves recueillies par les autorités chinoises.

Comment Kevin Garratt espionnait-il?

Le couple Garrat avait ouvert, en 2008, le Peter’s Coffee Shop à Dandong. Or, ce café, de style occidental, offre une vue sur une route qui traverse la frontière entre la Chine et la Corée du Nord.

Selon les autorités chinoises, Kevin Garratt se serait donc souvent servi de ce point d’observation pour révéler en Occident si des déplacements militaires s’y effectuaient.

http://www.rcinet.ca/fr/2016/09/16/10-jours-apres-la-visite-de-justin-trudeau-la-chine-libere-le-canadien-kevin-garratt-accuse-despionnage/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×