Le Modérateur

Voilà pourquoi le Johnny Walker vous fait parfois mal à la tête

2 messages dans ce sujet

 

 

pm6.JPEG

Image: Manager Online

La police a guetté puis pris en flagrant délit un Malaisien qui remplissait consciencieusement des bouteilles de "Johnny Walker Black Label" avec un inconnu et médiocre "King Robert" qu'il achetait 2400 thb la caisse.

Chan Sion Heng, 35 ans n'était pas un amateur, on a retrouvé chez lui à Hat Yai, près de la frontière malaisienne 1000 bouteilles et caisses, ce qu'il explique par le fait que son business de couverture était le recyclage de bouteilles.

Il modifiait légèrement le King Robert pour lui donner le gout du Black label et revendait les caisses 5500 thb dans les provinces de Hat Yai et Songkhla après avoir pris soin d'ajouter le petit morceau de papier qui prouve que les taxes ont été payées.

Il avait embauché deux Malaisiens pour faire le guet et être prévenu si la police tentait un raid. On ne sait pas ce qu'il est advenu des guetteurs. Le père de Chan Sion qui est impliqué aussi a, lui, réussi à prendre la fuite.

Chan Sion a déjà arrêté à multiples reprises pour la même chose, il a été blacklisté (ce n'est pas le nom d'un whisky) mais il revient toujours et continue à vendre son faux breuvage qui, d'après la police, provoque des mots de tête.

 

http://www.thaivisa.com/forum/topic/945624-thought-the-black-label-gave-you-a-headache-lately-heres-why/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a quelques décades, j'avais un oncle dont le restau était célèbre pour son vin de table.

Personne ne le savait mais c'était le moins cher des vins de table acheté en bidons plastique de 20 litres et auquel il ajoutait un verre de porto...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 06 août 2020 15:00
Sponsors