AMY FORLITI, Associated Press Une douzaine de personnes ont été arrêtées. Le schéma est toujours le même : on les fait venir dans le pays avec un visa frauduleux puis on leur dit qu'elles ont une dette importante importante à rembourser au réseau (ici des dizaines de milliers de dollars) et que, pour s’acquitter de la dette, il faut se prostituer. Les Thaïlandaises dont l'une (celle qui a parlé) devait servir les hommes 12 heures par jour, 6 ou 7 jours par semaine ne pouvait pas se dép