Aller au contenu
BANGKOK 18 November 2019 14:07
Le Modérateur

Au Laos, Kerry évoque les ravages de la guerre du Vietnam

Recommended Posts

Au Laos, Kerry évoque les ravages de la guerre du Vietnam


John Kerry a bouclé lundi une visite exceptionnelle au Laos, la troisième en 60 ans d'un secrétaire d'Etat américain dans ce pays communiste. Il y a évoqué les ravages des bombes américaines durant la guerre du Vietnam et l'avenir de l'Asie du sud-est face à la Chine.


M. Kerry a été reçu en grande pompe par le Premier ministre Thongsing Thammavong qui s'est félicité d'un "nouveau jalon pour les relations entre les deux pays". Ces liens n'ont jamais été rompus mais ils ont subi de très fortes tensions, notamment en raison du soutien américain à la minorité ethnique des Hmongs, qui avaient combattu aux côtés des forces américaines durant la guerre du Vietnam.


Avec ses hôtes laotiens, le chef de la diplomatie américaine a d'ailleurs reconnu que ce petit Etat avait souffert de "l'impact de la guerre" du Vietnam et des bombes non explosées qui parsèment encore son territoire.

 

 powered by plista

Déminage et désarmement
Le conflit a débordé sur le Laos de 1964 à 1973, losque Washington tentait de couper les voies d'approvisionnement des combattants nord-vietnamiens. Plus de deux millions de bombes ont été lancées sur ce pays. Environ 30% n'ont pas explosé et quelque 50'000 personnes en sont mortes depuis la fin de la guerre.


Les deux gouvernements ont discuté lundi d'un renforcement du programme américain de déminage et de désarmement de ces engins explosifs. Les fonds alloués sont montés de cinq millions de dollars il y a une trentaine d'années à 15 millions cette année, a dit M. Kerry, ancien combattant du Vietnam, blessé et plusieurs fois décoré.


"Je sais que nous regardons si cela ne peut pas augmenter encore", a-t-il confié, laissant entendre que le président Barack Obama l'annoncerait en venant au Laos en septembre pour le sommet de l'Association des Nations d'Asie du sud-est (Asean), dont le Laos assure cette année la présidence.


Inquiétude sur les droits de l'homme
Le secrétaire d'Etat s'est félicité de "relations croissantes en matière économique et sécuritaire" entre les deux pays. En revanche, "les droits de l'homme et la liberté d'expression" restent "une préoccupation", a-t-il critiqué, sans mentionner explicitement le cas d'un militant disparu en 2012, Sombath Somphone.


Comme à chaque fois qu'il est en Asie du sud-est, M. Kerry ne peut que constater l'immense influence de la Chine sur les petits pays de la région, comme le Cambodge et le Laos.


Stratégiquement, Washington cherche à s'appuyer sur une Asean unifiée pour pouvoir contrebalancer le poids de Pékin en Asie-Pacifique, la région prioritaire pour la diplomatie Obama. Elle milite pour l'unité de l'Asie du sud-est, dont certains Etats ont de graves contentieux territoriaux avec Pékin en mer de Chine méridionale.


Le chef de la diplomatie américaine est arrivé tard lundi à Phnom Penh où il doit rencontrer mardi le Premier ministre Hun Sen.

 

source : http://www.romandie.com/news/Au-Laos-Kerry-evoque-les-ravages-de-la-guerre-du-Vietnam/670139.rom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×