Aller au contenu
BANGKOK 18 October 2019 23:41
Le Modérateur

Philippe Jeantot revit en Thaïlande, loin du Vendée Globe

Recommended Posts

Philippe JOUBIN.

Sans lui, le Vendée Globe n’existerait pas. Philippe Jeantot vit désormais retiré du monde, en Thaïlande. Il est monté au sommet du sport, de la gloire et de l’entreprenariat, avant de retomber, condamné pour détournements de fonds. Il a exceptionnellement accepté de nous recevoir en exclusivité. Sur son bateau.

 

Thaïlande. De notre envoyé spécial

Le soleil est ardent et la faible brise peine à en modérer la vigueur. L’eau, en revanche, est fraîche. Elle dévale des hauteurs de Koh Phan Ngang en un lit torturé. Plongé jusqu’à la taille, le corps mince mais athlétique, Philippe Jeantot en remonte le courant avant de se relaxer, immergé jusqu’au cou dans un méandre.

Au bout de la rivière, une plage idyllique, sable blanc, jungle verte, mer azur. La délicate baie de Than Sadet où un impeccable catamaran de 15 mètres, vieux de 17 ans, se dandine au bout de son ancre. « Ça me rappelle l’Indonésie, s’amuse son propriétaire. En famille, nous avions remonté une rivière en pirogue à la découverte des orangs-outans. Et alors qu’un matin on faisait notre toilette avec mon fils, l’un d’eux nous piqua le savon ! » L’ancien skipper sourit.

 

 
Ancien skipper certes, mais aussi ancien plongeur, ancienne gloire sportive, ancien chef d’entreprise, ancien tourdumondiste ou encore grand blessé, fraudeur, repris de justice. À 64 ans, Philippe Jeantot semble avoir eu mille destinées, une vie de roman dont les pages tardent à jau...

 

http://www.ouest-france.fr/journal/philippe-jeantot-revit-en-thailande-loin-du-vendee-globe-4558780

 

philippe-jeantot-revit-en-thailande-loin

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×