Le Modérateur

Classement "facilité de faire des affaires" SNG 2, CAN 22, MAL 23, FRA 29, CH 31, BEL 42, THA 46

1 message dans ce sujet

La Thaïlande gagne 3 places et est même très bien placée pour la "protection des investisseurs minoritaires" et "solutions contre l'insolvabilité ".

http://www.thaivisa.com/forum/topic/951262-thailand-ranked-the-worlds-46th-best-destination-for-ease-of-doing-business/

En France, il est toujours compliqué de faire des affaires

La Banque mondiale publie son rapport "Doing business 2017", qui classe 190 pays en fonction des mesures facilitant - ou non - les affaires. La France est 29e.

Par Michel Revol
 Le Point.fr
La Banque mondiale publie son rapport "Doing business 2017". La France est 29e.
La Banque mondiale publie son rapport "Doing business 2017". La France est 29e. © AFP/ LOIC VENANCE
 

 

Jean-Vincent Placé a encore du pain sur la planche. À la lecture du rapport "Doing Business 2017" de la Banque mondiale, le secrétaire d'État à la Simplification, chargé entre autres de faciliter la vie des entreprises, constatera que la marche est encore longue... La France pointe à une modeste 29e place, une de moins que l'an dernier, derrière des économies a priori bien moins florissantes telles que la Macédoine (10e), la Georgie (16e), la Pologne (24e) ou le Portugal (25e). La Nouvelle-Zélande pointe en tête du classement, suivi par Singapour et le Danemark.

Encore une fois, la bureaucratie française et son corollaire, la paperasse, expliquent en partie ce résultat mitigé. Sur les dix critères utilisés pour établir le classement final, la France pointe ainsi à la 100e place en ce qui concerne le « transfert de propriété » : il faut 64 jours pour enregistrer un titre de propriété dans l'Hexagone, contre seulement 4 au Danemark ! Autre exemple : le patron d'une PME doit consacrer 139 heures chaque année pour remplir les imprimés fiscaux, soit quasiment quatre semaines complètes de 35 heures !

Premier pour le commerce transfrontalier

Les banques ne sont pas épargnées : la France est au 82e rang en ce qui concerne le critère « obtention d'un prêt », un élément pourtant essentiel pour qui veut entreprendre. Sans surprise, notre goût pour les taxes et les impôts nous coûte aussi des places : dotée d'un taux d'imposition global sur les entreprises de 62,8 % selon le rapport de la Banque mondiale (48,9 % en Allemagne), la France est 63e selon le critère « Paiement des impôts et taxes ».

L'Hexagone redresse la tête sur un certain nombre de critères. C'est le cas, surtout, du « commerce transfrontalier », où notre pays est 1er (grâce à la proximité de nombreuses frontières), pour l'exécution des contrats (18e), le raccordement à l'électricité (25e rang, avec un délai de 71 jours) ou encore l'obtention des permis de construire (20e, avec 183 jours pour les décrocher), un combat du prédécesseur de Placé, Thierry Mandon.

 

http://www.lepoint.fr/economie/en-france-il-est-toujours-complique-de-faire-des-affaires-26-10-2016-2078690_28.php

 

Le classement brut

http://www.doingbusiness.org/Rankings

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 06 décembre 2021 12:56
Sponsors