Aller au contenu
BANGKOK 22 October 2019 01:53
Le Modérateur

« L’enseignement supérieur et la recherche en français ont démontré leurs avantages »

Recommended Posts

« L’enseignement supérieur et la recherche en français ont démontré leurs avantages »

Madame Phouangmalay Phommachanh est ex-directrice du département de Français de la faculté des lettres de l’Université nationale du Laos (UNL), établissement membre de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) depuis 1996. Mme Phouangmalay a consacré toute sa carrière professionnelle à la formation des enseignants du secondaire sur le perfectionnement pédagogique et linguistique. En 2008 elle a assumé la responsabilité du projet INNOFLE « Élaboration d’une plate-forme d’enseignement du français langue étrangère pour les publics vietnamiens et laotiens », fruit d'une collaboration entre le Laos, la Belgique et le Vietnam. Grâce à ses contributions remarquables, elle s'est vu attribuer la médaille de Chevalier de l’Ordre national du Mérite de la République française. Aujourd'hui, Mme Phouangmalay partage avec nous ses points de vue sur l'enseignement et la recherche en français.

Date de publication: 3 novembre 2016

-BAP

2813.JPG

AUF : Merci de nous avoir accordé cet entretien. Pourriez-vous nous présenter votre établissement ?

Le département de Français relève de la faculté des lettres de l’Université nationale du Laos (UNL) et est reconnu comme lieu de formation des spécialistes en langue, littérature et culture francophones. Les quatre compétences linguistiques (compréhension orale, compréhension écrite, expression orale, expression écrite) sont enseignées afin d’atteindre les objectifs du CECR (Cadre européen commun de référence pour les langues). En 2016, les effectifs du département s'élèvent à 16 enseignants pour 105 étudiants.

 

AUF : Combien de formations francophones au sein de votre établissement sont accompagnées par l'AUF ?

Avec l'accompagnement de l'AUF, notre licence francophone en droit a été créée en 1996. Cette formation a prouvé son attractivité : elle attire toujours beaucoup d’étudiants et comptabilise aujourd'hui près de 200 diplômés.

L'excellence et la notoriété de ce programme ont été également confirmées par l'insertion professionnelle de ses diplômés. La plupart des étudiants issus de cette formation ont trouvé facilement leur premier emploi et travaillent actuellement pour des grandes structures tant publiques que privées, à savoir l’Association des avocats du Laos, les banques privées, les compagnies d'assurance ainsi que les cabinets de consultants juridiques internationaux...

Forte de sa réussite, cette formation bénéficie d'un accompagnement de l’AUF vers une autonomie qui interviendra fin 2017.

 

AUF : Quels sont les projets que vous avez pu développer grâce à l'AUF ? Pourriez-vous citer un exemple ?

En tant que directrice du département de Français, je voudrais tout d’abord exprimer mes sincères remerciements à l'AUF pour nous avoir appuyés au cours de ces dernières années. Grâce à l'AUF, plusieurs projets ont été déployés, à savoir la création de formations francophones, la formation continue des enseignants, les diverses formations mises en œuvre au Campus numérique francophone de Vientiane et plus récemment, l'accueil de l'Université d’été des étudiants francophones en août 2016.

S'inscrivant dans le grand projet « Promotion et animation de la Francophonie » en Asie-Pacifique de l'AUF, cette université d'été a réuni une quarantaine d’étudiants provenant du Cambodge, de la Chine, du Laos, et de la Thaïlande. Cette activité a permis aux étudiants francophones, d’une part, d’améliorer leurs compétences en langue française autour d’activités variées et riches en échange et, d’autre part, de découvrir la culture laotienne. Cette manifestation a bénéficié également du soutien de plusieurs partenaires du monde socio-économique tels que la Banque franco-lao, la Société Beerlao, le Patouxay Café, l’entreprise Thepchanleun Samountry Limited, l’entreprise Thepchaleun Import-Export, Lao Holding State Entreprise et d’autres sponsors privés. Jamais nous n'avons comptabilisé autant d'échos dans les médias locaux que pour cette première université d'été des étudiants francophones à Vientiane. Cet événement contribue au renforcement de l'attractivité et au rayonnement de notre établissement mais aussi, d'une certaine manière, à son plan de développement.

L'AUF est aussi un de nos partenaires du groupe de travail sur l’intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l’enseignement supérieur au Laos. Dans le cadre de ce partenariat, 7 professeurs de l’UNL ont suivi le MOOC CerticeScol en juin dernier. Ce MOOC, lancé par l’AUF et s’appuyant sur un référentiel de compétences élaboré par l’UNESCO, a pour objectif de former puis certifier les enseignants à l’utilisation des technologies dans l’éducation. Nos professeurs ont commencé d'ores et déjà à mettre en pratique leurs nouvelles connaissances en TICE. En outre, avec la naissance de la nouvelle plate-forme IDNEUF, ils seront accompagnés dans la maîtrise progressive et dans l'application généralisée des technologies innovantes dans l'enseignement.

 

AUF : D'après vous, quelles sont les valeurs ajoutées de la langue française dans l'enseignement supérieur et dans la recherche ?

L’enseignement supérieur et la recherche en Français ont démontré leurs multiples avantages, notamment à travers les actions que mène l’AUF.

Le Français facilite l'accès à un fonds de documents et d'archives scientifiques important. Il permet également aux enseignants d'échanger sur les pratiques pédagogiques innovantes avec des collègues de plus de 100 pays dans le monde.

Côté étudiant, le Français ouvre des portes vers de nombreuses possibilités de mobilité et de poursuite d'études, notamment à travers les formations accompagnées par l'AUF, les formations à distance, les ressources éducatives libres en Français et les bourses d'études.

 

AUF : Quelles étaient les motivations qui ont incité votre établissement à rejoindre le réseau de l'AUF ?

L'AUF accompagne notre établissement dans le processus d'intégration internationale, à travers l'exploitation des réservoirs d'expertise de ses membres et la création de nouveaux partenariats.

Rejoindre le réseau de l'AUF, c'est aussi la possibilité pour nos étudiants, enseignants et chercheurs de bénéficier des services offerts par le réseau des campus numériques francophones. Ils ont également l'occasion de participer aux diverses animations tels que les concours, les universités d'été des étudiants francophones, etc.

 

AUF : Quels sont les partenaires universitaires francophones avec lesquels vous développez vos projets ?

Nous avons participé à un projet intitulé Manusastra. Porté par l'INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales), en partenariat avec l'AUF, l'IRD (Institut de recherche pour le développement), ainsi que plusieurs partenaires scientifiques et financiers, ce projet a pour objectif de former une nouvelle génération de chercheurs d'Asie du Sud-Est qui mèneront des recherches individuelles ou collectives en sciences humaines.

Par ailleurs, avec l'accompagnement de l'AUF, une licence francophone en tourisme est en cours de création. Ce projet est le fruit d'un partenariat de notre établissement avec l’Université Savoie Mont-Blanc (France) et l’Université Van Lang (Vietnam).

 

AUF : Quels sont vos projets d'avenir avec l'AUF ?

Nous souhaitons poursuivre nos efforts dans la formation continue des enseignants en réfléchissant à la mise en place, avec l'accompagnement de l'AUF, de formations encore mieux adaptées aux besoins.

Nous pensons également à la restructuration de notre programme de formation, en vue d'un renforcement de l'employabilité de nos diplômés. C’est dans cette perspective que nous travaillons actuellement sur le projet de création d’une formation francophone en tourisme au sein de la faculté de lettres.

Par ailleurs, nous accueillerons début 2017 le Campus numérique francophone nouvelle génération (CNF) de Vientiane sur notre campus universitaire de Dongdok. Cette proximité renforcera sans aucun doute notre partenariat.

https://www.auf.org/actualites/portrait-lenseignement-superieur-et-recherche-/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×