Photo Naewna Au moins la mafia est prévenue à l'avance : ce lundi, c'est jour de deuil pour elle. L'armée va faire une descente et des années d'exploitation et de corruption sur cette ile -pourtant classée parc naturel- pourraient arriver à leur terme. Le chef du parc Prayoon Pongphan a dit que les resorts (hôtels de bungalow), opérateurs de jetski, taxis collectifs, loueurs de mobylettes, etc. savent qu'ils doivent avoir disparu au moment où nous écrivons ces lignes. Les "resorts" ont 3 mois pour être détruits. C'est le chef national des parcs naturels Thanya Netithammakun qui a prévenu Prayoon que les opérateurs de tourisme  "n'allaient pas aimer les ordres et qu'ils allaient souffrir grave." Le but du processus actuel est de rendre au parc Khao Laem Ya - Koh Samet son statut originel de sanctuaire naturel et de se débarrasser de la mafia locale et des officiels corrompus. 80 fonctionnaires ripoux ont déjà été mutés et l'ancien directeur du parc a été éjecté en septembre. [remarque : cet article est traduit d'un média thaïlandais NAEWNA qui appelle un chat un chat] La descente de l'armée ne sera pas une plaisanterie : dès hier 100 policiers et soldats ont mis en place des barrages et vérifient les permis de travail, interdisent les tentes sur la plage, ont fermé les opérations de jetski et ont tenté (en vain) d'arrêter les hors bord. Ce lundi, c'est l'armée qui descend en force de la caserne de Mahasurasinghanat avec des officiers de haut rang. Cependant, les touristes (locaux et étrangers) continuent d'arriver comme si de rien n'était mais il est évident qu'à très court terme tous les gens qui vivaient du tourisme vont devoir trouver d'autres sources de revenus.     http://www.thaivisa.com/forum/topic/954748-mafia-crackdown-koh-samet-gearing-up-for-trouble-as-soldiers-descend-on-holiday-island-today/