Aller au contenu
BANGKOK 21 February 2019 11:20
Le Modérateur

Le frère doute que le professeur américain soit mort de causes naturelles

Recommended Posts

Suite de cette histoire (29 aout)

Le corps avait été retrouvé  une semaine plus tard et la police avait conclu à un décès par des causes naturelles.

Le frère de la victime n'est pas d'accord et considère que la police a bâclé l'enquête voir l'a enterrée sciemment.

 

ex.jpg

 

 

 

Le frère de James Hughes, qui travaillait à la Webster University (WUT) de Cha Am, pense même que ce dernier a été assassiné.

James avait disparu le 5 aout, un ami disant qu'il "n'était plus lui même". Après un mois de recherche, son corps avait été trouvé dans un hôtel de Hua Hin le 6 septembre. On ne sait pas ce qu'il a fait ni qui il a vu entre le 5 aout et le 6 septembre.

Pour les autorités, il est mort d'une attaque cardiaque et le rapport conclut "il est mort car il a cessé de respirer et son sang a cessé de circuler dans ses veines."

La porte de la chambre n'avait pas été forcée et la police a classé le cas en mentionnant "causes naturelles".

Mais James a un frère, David qui a lu LES DÉTAILS du rapport d'autopsies, et qui y a découvert que son frère avait des traces de blessures, des contusions, des déchirures et même des arrachements (peau, muscles?) ainsi que des saignements à l’intérieur du crâne.

David dit "James a été battu à mort et il est mort de toutes ces blessures, c'est certain."

La police confirme qu'elle n'a pas enquêté car pour elle, il n'y a pas eu homicide.

On sait qu'après sa disparition on a retrouvé des images de télésurveillance le montrant à un ATM. Il était donc encore vivant durant tout le mois d'aout.

Par ailleurs, un ami de James, Donald Johnson, a obtenu des photos du corps à la morgue. Là, il a du signer une lettre qui le mettait en garde : il aurait de graves ennuis s'il divulguait au public les photos ou les informations obtenues ici. On a même interdit à M Johnson de discuter ou de décrire de n'importe quelle manière le contenu de ces photos. On lui a aussi demandé de faire la liste des personnes à qui il a montré ces photos.

Le Bangkok Post qui a vu ces photos affirme qu'on voit que James a été battu avant sa mort : deux yeux pochés, front blessés, coupure au nez. On ne sait pas si M Johnson est encore en Thaïlande et s'il a eu des ennuis.

D'après David, le dossier de la mort de son frère a été enterré pour protéger l'université où il travaillait et l'industrie du tourisme à Hua Hin (aout, c'est le mois des attentats dans la station).

Il fait la comparaison avec la famille britannique agressée par des voyous à Hua Hin lors de Songkran et que la presse thaïlandaise n'a couvert que bien plus tard, après que Thaivisa ait braqué les projecteurs dessus.

David est évidemment en colère contre les intérêts supérieurs "tout cela pour sauver la réputation de l'industrie du tourisme et peut-être même pour sauver la réputation de quelques personnes ici ou là."

On ne peut pas exclure que le dossier ait simplement été enterré par "paresse" ou incompétence.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/955774-family-suspect-cover-up-in-death-of-american-expat-in-hua-hin/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×